Mexique - voyage en automne

MEXIQUE

MEXIQUE

Slider

 

mexique carte monplanvoyage

Informations pratiques

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Passeport valable au moins pour la durée du séjour.
Document d'immigration à remplir à l'arrivée (FMM ou Forma Migratoria Múltiple).
Attention aux formalités d'entrée aux États-Unis si vous transitez par ce pays (voir informations pratiques Etats-Unis).


CLIMAT
En général, la bonne période est la saison sèche qui s'étend d'octobre à avril . Du soleil, mais pas trop chaud, presque pas de pluie et pas trop de monde. Mais il fait frais le soir en altitude à Mexico, sur les hauts plateaux centraux et dans la partie montagneuse du Chiapas.

Sur le littoral du golfe du Mexique et au Yucatán, le temps est alors souvent nuageux, le risque de pluie n’est pas à négliger et les nortes, les vents du nord, peuvent rendre les soirées fraïches. Dans ces régions, les mois de septembre et d’octobre sont propices aux cyclones.

 

DECALAGE HORAIRE
Décalage pour la majeure partie du pays moins 7h l’été
Pour le Quintana Roo (avec Cancún, Tulum, Isla Mujeres, etc.) moins 5h en hiver et moins 4h en été.
Le nord-ouest du Mexique (États de Sonora, Sinaloa, Chihuahua, une bonne partie du Nayarit et la Basse-Californie du Sud) moins 7h en hiver et moins 6h en été.

 

DEVISE
Peso mexicain ($Me) et 22$Me = 1€


LANGUE
ESPAGNOL

 

RELIGION
A majorité catholique.


SANTE
Les vaccinations universelles : tétanos, poliomyélite, diphtérie, coqueluche, hépatite B doivent être à jour.
Les vaccins contre l'hépatite A et la fièvre typhoïde très recommandés, car les infections d'origine alimentaire sont fréquentes. Celui contre la rage en cas de séjours ruraux ou prolongés.

Les consultations médicales sont faciles d’accès, sans rendez-vous (généralement du lundi au samedi de 9h à 21h) et bon marché.
Dès leur arrivée à Mexico, les asthmatiques, allergiques, insuffisants respiratoires ou cardiaques peuvent voir leur état aggravé par l’intense pollution.

Urgences médicales : 8

L'eau du robinet n’est pas potable au sens où on l’entend chez nous. Même les Mexicains évitent de la boire.

 

TRANSPORT
Le bus est le seul vrai moyen de transport terrestre entre les villes au Mexique.
Dans les grandes villes, les compagnies sont généralement regroupées dans un même terminal d’autobus qui est souvent excentré.
Bus de 2de classe : souvent appelé servicio ordinario
Bus de 1re classe : souvent appelé servicio ejecutivo

Outre les villes proches, les colectivos desservent aussi des grandes lignes de ville à ville. Dans ce cas, ils ne partent que quand ils sont pleins (ou assez pleins), mais leurs fréquences sont souvent nombreuses, partant très tôt et s’arrêtant vers 17h-18h

Pour la voiture, il est conseillé de louer depuis la France. L’état des routes et la configuration des rues dans les villes coloniales (trottoirs rehaussés) occasionnent facilement de petits dégâts à la carrosserie. Il peut donc être judicieux de prévoir le rachat de franchise à la signature du contrat.

Attention, les feux sont placés APRÈS les carrefours, comme aux États-Unis.
Aux carrefours sans feu, il n'y a souvent ni stop ni priorité. On passe alors un par un, dans l'ordre d'arrivée.
Les lignes blanches et panneaux sont peu respectées. Attention aux sens interdits qui ne sont presque JAMAIS signalés.
Attention à l'utilisation du clignotant. En effet, si un camion ou un véhicule lent qui vous précède met son clignotant à gauche, cela peut signifier deux choses : qu’il va tourner à gauche ou que vous pouvez le doubler.
En ville, il est recommandé de stationner dans les nombreux parkings (estacionamientos).
Dans les parkings, il faut souvent laisser sa voiture avec la clé de contact, et les gardiens la garent eux-mêmes. Dans ce cas, ne laisser aucun objet de valeur à l'intérieur.
La conduite de nuit est déconseillée. À Mexico, la pratique veut qu’on ne s’arrête ni aux feux ni aux stops dû à l’insécurité.

 

Le taxi est un moyen de transport pratique et économique. Il faut cependant distinguer Mexico du reste du pays. Seul à Mexico, les taxis ont un compteur donc pour éviter les arnaques les terminaux des bus et les aéroports ont désormais tous une station de taxis prépayés intégrée.

  

VIE PRATIQUE
Prévoyez un adaptateur pour tous vos appareils électriques.


Les Mexicains sont très respectueux parfois même trop ! La politesse est de rigueur dans toutes les classes sociales, en famille, entres amis… Les termes employés peuvent même parfois surprendre !
Surtout faites-en de même, les Mexicains peuvent être choqués par le manque de courtoisie d’un étranger. Vous entendrez sans arrêt des « s’il vous plait » et « merci beaucoup ». Mais pas seulement, les mexicains ont tendance à vous dire sans arrêt que vous êtes muy amable (très aimable), les serveurs vous accueillent par un para servirle (pour vous servir) ou a sus ordenes (à vos ordres)… Et ceci, qu'il s'agisse d'une serveuse, d'un vendeur de souvenirs ou d'un Ministre. Il est très important de mettre les formes lorsque vous allez dans un hôtel, restaurant, boutique ou même seulement si vous demandez votre chemin à un passant !
Pour se dire bonjour et au revoir, les Mexicains se serrent la main dans un premier temps, mais très rapidement se font un abrazo (accolade) ! Ne soyez pas choqué si un Mexicain vous tient longuement dans ses bras en vous tapotant l’épaule, ce n’est qu’un signe d’amitié.

À l'image des États-Unis, le Mexique est l'autre pays de la propina (pouboire)... Le pourboire est indispensable dans les cafés et les restaurants. Il est au minimum de 10 % de l'addition, jusqu'à 15 % si vous êtes content du service.
Vérifiez qu’il n’y ait pas écrit Servicio Incluido sur l’addition !

 

TELEPHONE
De la France vers le Mexique : 00 + 52 + indicatif de la ville régionale + numéro du correspondant.
Du Mexique vers la France: 00 + 33 + indicatif régional + numéro du correspondant.
Il existe de petites boutiques (casetas telefónicas) d’où l’on peut téléphoner (appel local ou international). Cela revient en général moins cher que de téléphoner d’une cabine téléphonique.
Pour l’étranger, mieux vaut opter pour une carte avec un code à gratter que l’on achète dans les kiosques à journaux ou, de plus en plus, sur Internet.


CUISINE
Les Mexicains sont des pros du petit déj (desayuno), qui est servi de 8h à 12h-13h dans la plupart des restos... en version continental (jus de fruits, café, petits pains ou toasts et marmelade), americano (même chose avec des œufs – al gusto – en plus) ou mexicano. Dans ce dernier cas, les œufs sont préparés avec de la tomate, du piment, des oignons, et toujours accompagnés des éternels frijoles (haricots rouges en purée).
On déjeune ensuite entre 14h et 16h30. Pour ceux qui se sont contentés d’un petit déjeuner léger, c’est le repas le plus important de la journée, comme en atteste la comida corrida, servie dans la plupart des restos.
Le soir, ces mêmes restos ne proposent que des plats à la carte, jusqu’à 21h-22h, plus tard dans les grandes villes ou les stations balnéaires. Mais en réalité, chez eux, les Mexicains ne mangent guère au dîner. Ils déjeunent tellement tard qu’ils se contentent généralement d’un en-cas en soirée.
Au Mexique on grignote dès qu’on a faim, c’est-à-dire à toute heure du jour. De fait, beaucoup de restos sont ouverts en continu.
Le piment est la substance qui confère son piquant au chile, le fameux piment mexicain. Il paraît qu'il y en a plus de 250 variétés ! Le plus « doux » est le chile Poblano, qu'on utilise farci de viande. L’un des plus forts est le chile Tabasco.

Dans le centre du pays, on pourrait dire qu'il s'agit d'une cuisine de paysans pauvres, à base de farine de maïs, qui peut atteindre un certain raffinement. Au Yucatán, les saveurs deviennent plus variées. Dans le Nord, on mange de bonnes viandes bovines, et sur les côtes beaucoup de poisson et quelques fruits de mer.
Voici quelques plats typiques :

- La tortilla est la base de la cuisine mexicaine et elle accompagne la plupart des plats.
- Le taco est une tortilla garnie de viande de bœuf, de porc, de poulet, de foie ou de cervelle. C’est le sandwich mexicain.
- L’enchilada est une tortilla bourrée de viande ou de poulet, avec du fromage, mijotée dans une sauce au piment, avec de la tomate et des oignons.
- La quesadilla est une tortilla garnie au choix de fromage, viande, champignons, flor de calabaza (fleur de courgette), cervelle…Elle peut être frite dans l’huile ou cuite sur une plaque.
- Le chicharrón est une sorte de chips géante que l’on trouve sur tous les marchés. C’est en fait de la peau de cochon séchée au soleil puis frite dans l’huile.
- Le guacamole est une purée froide d'avocat écrasé, additionnée d'oignons et de coriandre fraîche, relevée d'une pointe de piment, et arrosée d'un filet de citron vert..
- Les chilaquiles sont des morceaux de tortilla frite avec des oignons, du fromage râpé, du chile rouge et de la crème fraîche.
- Les gorditas sont des petites galettes épaisses, nature ou fourrées au fromage, à garnir de l'accompagnement de son choix
- Les burritos est de la viande, des haricots, des oignons, des épices, du piment et des légumes enroulés dans une tortilla de farine de blé. S’il est frit, le burrito devient chimichanga.

Le Mexique est le paradis des fruits tropicaux : ananas, bananes, papaye, mangue, goyave.
Dès qu’on s’installe à la table d’un resto, une question revient : « ¿ Y de tomar ? » (Qu’est-ce que vous prenez ?). La question se réfère à la boisson avec trois réponses possibles : una cerveza (une bière), un refresco (un soda) ou una agua fresca (jus de fruits allongé).

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram!

Timbre - Newsletter - MONPLANVOYAGE

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos inspirations de voyage, les séjours du moment et obtenez nos guides pratiques pour des astuces voyages. 

 

 

Mexique - voyage en automne

MEXIQUE

MEXIQUE

Slider