bulgarie carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Pour les ressortissants français, carte d'identité en cours de validité (pour un séjour de moins de 3 mois).

 

CLIMAT
Climat de type continental, avec quelques influences méditerranéennes venues de la mer Egée.
Le printemps est donc une saison assez douce, les étés sont chauds, secs, rafraîchis par des orages, et les hivers assez rigoureux avec de la neige fréquente jusqu’au printemps.
La période la plus propice pour découvrir la Bulgarie se situe entre mai et septembre pour bénéficier d’un bel ensoleillement et de la douceur des températures.
Les fans de ski pourront venir entre décembre et avril.

 

DECALAGE HORAIRE
Plus 2h à Sofia en hiver et plus 3h en été.

 

DEVISE
Le lev (LEV).

Aucun problème pour changer l'argent liquide, on trouve partout (y compris dans les petites villes) des banques et des bureaux de change. Ils affichent des taux qui varient peu et ne prennent, en principe, pas de commission.

La carte de paiement est la façon la plus simple pour retirer du liquide : il y a des distributeurs automatiques un peu partout. Pour minimiser les frais appliqués à chaque retrait par les banques, privilégiez les gros retraits plutôt que de multiplier les petites opérations.

 

LANGUE
BULGARE

 

RELIGION
Majorité ORTHODOXE et minorité MUSULMANE.

 

SANTE
Aucun vaccin n’est nécessaire mais il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).

En cas de séjour en milieu rural faire le vaccin contre l’encéphalite à tiques d'Europe centrale et rage.

 

TRANSPORT
Permis de conduire national français valable. En voiture, il vaut mieux partir avec une carte indiquant les deux alphabets (latin et cyrillique). Pour accéder à certaines routes, vous devrez acheter une vignette vous donnant le droit d'y circuler. Ces vignettes s'achètent aux postes frontières et dans certaines stations-service. Les grands axes sont corrects mais les petites routes sont en mauvais état donc éviter de conduire la nuit.


Le bus est le meilleur moyen de parcourir à peu de frais la Bulgarie mais certaines destinations ne sont pas desservies. Dans les villes et au bord de la mer Noire, vous pouvez vous déplacer avec les bus de la compagnie d'État, mais aussi avec les petits bus privés pour 7 à 13 personnes. Les prix sont pratiquement les mêmes.


La Bulgarie est bien quadrillée par les lignes de chemin de fer et le train est bon marché. Il existe 3 catégories: expressen (express, réservation obligatoire), barz (rapide) et patnitcheski (lent). N'hésitez pas à prendre les trains de nuit, demandez un supplément couchette (spalen vagon).


Dans les centres villes, vous pouvez prendre les taxis qui sont les moins chers d'Europe. Pour les distances un peu longues, n'hésitez pas à négocier la course.

 

VIE PRATIQUE
Les prises sont les mêmes donc pas besoin d’adaptateur.

Se munir d'un dictionnaire français-bulgare car alphabet cyrillique et peu de bulgare parle une langue étrangère.
Pour dire oui, les bulgares tournent la tête de côté. Pour dire non, ils l'inclinent d'avant en arrière.
Si vos hôtes ont des enfants, il est de tradition de leur rapporter un petit quelque chose (des chocolats, un jouet, etc.).
Les toilettes (toaletna) sont payantes dans les jardins publics et certains restaurants.

 

TELEPHONE
De la France vers la Bulgarie : 00 + 359 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
De la Bulgarie vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

Depuis juin 2017, un voyageur européen titulaire d’un forfait dans son pays d’origine peut utiliser son téléphone mobile au tarif national dans les 28 pays de l’Union européenne, sans craindre de voir flamber sa facture.

 

CUISINE
La gastronomie est généreuse et les assiettes sont souvent copieuses.

A l'apéritif, le plus souvent de la rakiya, est toujours pris avec une salade ou avec des plats de charcuterie et des fromages bulgares. La shopska salata, la plus répandue, est un mélange de concombres, de tomates, d'oignons et de siréné râpé, de fromage blanc à base de lait de brebis ou de vache, salé et proche de la feta grecque.
Le tarator: une soupe froide à base de yaourt, concombre et aneth.

En entrée, des soupes aux lentilles ou aux haricots blancs, sont servis à midi seulement. Il y a aussi la chkembe tchobar, soupe de tripes, préparée avec du lait, des tripes et servie avec des piments.
Kachkaval, un fromage au lait de brebis de couleur jaune servi pané à l'apéritif.
La charcuterie bulgare est assez bonne. La pastarma est faite en principe de viande de chèvre ou de porc.
Le kyopolou, caviar d'aubergines,est préparé avec des poivrons grillés écrasés, du persil et de l'ail. Les poivrons grillés sont servis en entrée soit entiers, avec les pépins, soit coupés en petits morceaux ; ils sont délicieux froids, avec de l'huile et de l'ail.

Pour les entrées chaudes, on trouve les tchouchki burek, des poivrons frais ou grillés, farcis de fromage blanc et frits ensuite, ou les feuilles de vigne farcies à la viande hachée.
La kavarma est un plat consistant : sorte de ragoût de porc ou de poulet, tomates, poivrons, champignons, beaucoup d'oignons, souvent recouvert d'un œuf, le tout servi dans des petits pots en céramique.
Les kebaptcheta, boulettes allongées de viande hachée.
Les keufteta, boulettes sphériques, servies avec des frites (parjeni kartofi).
Les vréténo (paupiettes de veau).
Les chichtcheta (brochettes) de viande de porc ou de poulet.
Ou encore les sandwichs « princesse », recouverts de viande hachée.
Le porc et le poulet sont servis partout.

En dehors des restaurants spécialisés et au bord de la mer Noire, il y a peu de poissons, sauf en montagne, où on sert des truites de torrent (parstarva) grillées.

En dessert, on trouve des pâtisseries au sirop : des baklava, du kadaïf, des touloumbitchki (de la pâte cuite, qui est frite ensuite, puis trempée dans un sirop sucré), du riz au lait, de la crème au caramel, sans oublier les crêpes (palatchinka) et, bien sûr, le fameux yaourt bulgare.

La Bulgarie produit de la bière, des eaux-de-vie et du vin.
Le misket est un vin blanc fait à partir de raisins de muscat. Il y a aussi le label riesling (les vins blancs locaux issus des régions de Roussé, Sliven, Targovichte, Choumen, Preslav, Varna, Burgas et Slaviantsi).
Le mavrud d'Assenovgrad, le gamza de Novo Selo (Vidin) ou de Souhindol, le melnik de la région de Melnik sont de bons cépages bulgares de vin rouge.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !