sainte lucie carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Pour les Français, pour tout séjour de moins de 15 jours, la carte d'identité en cours de validité suffit. Au-delà, un passeport est obligatoire.

 

CLIMAT
De type tropical, le climat est tempéré par les alizés tout au long de l'année.
La saison sèche s'étend de janvier à mai, et la saison des pluies de juin à décembre. La température moyenne annuelle est de 27 °C. La saison la plus chaude s'étend généralement de juin à août, où il peut faire facilement 35°C.

Quant là a saison cyclonique, elle s'étend de début juin à fin novembre.

 

DECALAGE HORAIRE
Décalage de moins 6h l’été et moins 5h l’hiver.

 

DEVISE
Le dollar des Caraïbes orientales (EC$)
Le dollar américain est accepté partout, ainsi que les cartes internationales de paiement.

 

LANGUE
ANGLAIS et entre locaux, LE CRÉOLE

 

RELIGION
Majorité catholique.

 

SANTE
Elle est soumise aux mêmes normes et réglementations sanitaires que la métropole. En conséquence, n'oubliez pas d'apporter votre carte Vitale au cas où vous devriez être hospitalisé sur place, voire la carte européenne s'assurance maladie pour les autres ressortissants de l'Union européenne.

Il est recommandé d’être à jour de ses vaccinations « universelles » : diphtérie, tétanos, polio, hépatite B, et pour les séjours un peu longs, hépatite A.

L’eau du robinet est potable.

 

TRANSPORT
La location de voiture est la meilleure solution si vous êtes en nombre suffisant et si vous disposez de peu de temps.
La conduite est à gauche et le levier de vitesse est adapté en fonction.
Les automobilistes sont très imprudents et ce n'est pas l'état des routes qui améliore la sécurité. Les nids-de-poule sont nombreux, et il est même conseillé de louer un 4x4. Il est fortement conseillé d’éviter de rouler la nuit.
L'assurance tous risques est recommandée.
Vous devez vous procurer un permis de conduire saint-lucien, valable 3 mois. Il s'obtient dans les agences de location de voitures, les bureaux de l'immigration, les aéroports et les postes de police, sur présentation du permis de conduire national. Il coûte 54 EC$ ou 20 US$.
Les détenteurs d'un permis de conduire international peuvent le faire valider gratuitement dans un bureau de l'immigration dans les aéroports. Il est également impératif d'avoir plus de 25 ans et 2 ans de permis pour louer une voiture.

Les taxis sont nombreux, faciles à trouver (se renseigner auprès des hôtels) mais chers. Les chauffeurs ne sont pas toujours aimables, sauf ceux qui travaillent avec les hôtels. Bien vérifier qu’il s’agit d’un taxi officiel (plaque d’immatriculation rouge commençant par TX et macaron rouge sur le pare-brise).
Mieux vaut négocier le prix de la course avant de partir, d'autant plus que certains ne disposent pas de compteurs.

Les bus sont nombreux et pratiques (surtout dans le Nord), et facilement reconnaissables. Ils sillonnent toutes les routes. La route qu'ils desservent est inscrite en jaune sur leur pare-brise. Ils s'arrêtent à la demande et leur prix est dérisoire

L'Express des îles relie Sainte-Lucie, la Martinique, la Guadeloupe, les Saintes, Marie-Galante et la Dominique mais les billets restent chers.

 

VIE PRATIQUE
Prévoir un adaptateur pour les prises de courant

A l'hôtel, il faut en général ajouter environ 18 % de taxe au prix indiqué. Mais de plus en plus d'établissements les intèregnt aux prix affichés. Le coût des taxis inclut le service (qui est également compris dans la note des grands restaurants). En revanche, dans les petits établissements culinaires, il faut ajouter entre 10 et 15 % de pourboire par rapport au montant de l'addition.

 

TELEPHONE
De la France vers Sainte-Lucie : 00 + 1758 + numéro du correspondant.
De Sainte-Lucie vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant.

Des télécartes (5, 10, 20 et 50 EC$) sont disponibles dans les aéroports, dans les bureaux Cable and Wireless, au St. Lucia Board Tourist Board, à la marina de Rodney Bay et au Castries Waterfront. Elles ont l'avantage d'être valables dans toutes les îles des Antilles.

 

CUISINE
On trouve des burgers, des frites et des pizzas dues à l’influence américaine.
On trouve aussi sur l'île des restaurants indiens, italiens et français.

Parmi les traditions culinaires créoles et caribéennes de Sainte-Lucie, on trouve les steaks de thon ou autres poissons frais à la sauce créole relevée d'épices, les crabes farcis, gâteaux de crabe ou de poulet, les colombos ou encore les bananes plantains frites. La noix de coco, le curry et le gingembre sont aussi largement utilisés. Mangues, ananas et papayes complètent très souvent cet exotisme.

Pour le dessert, plusieurs plantations de cacao sont implantées sur l'île. La fève de cacao locale apparaît donc sur les cartes des menus.

La bière et le rhum sont les deux boissons principales consommées sur l’île.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !