carte belize monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Passeport valable valide 6 mois après le retour de votre séjour.
Autorisation de séjour, délivrée à la douane valable 1 mois, avec possibilité de la prolonger tous les 30 jours en s'adressant aux services d'immigration à Belize City ou à Belmopan
Attention aux formalités d'entrée aux États-Unis si vous transitez par ce pays (voir informations pratiques Etats-Unis).


CLIMAT
Le climat du Belize est subtropical, c'est-à-dire chaud et humide.

À l'intérieur du pays, dans les montagnes Mayas (Maya Mountains), les journées sont un peu plus fraîches à cause de l'altitude, tandis que dans les cayes (les îles) souffle un petit vent qui n'est pas désagréable. La saison sèche dure de février à avril dans la moitié nord du pays. Mais en réalité, il pleut souvent au Belize.

L'époque idéale se situe entre janvier et avril : chaleur supportable, belle lumière, quasiment pas de pluie ; une vague de fraîcheur n'est pas exclue à cette saison : prenez un pull. De juin à août, les pluies tropicales sont parfois quotidiennes et souvent violentes.

 

DECALAGE HORAIRE
Décalage de moins 7h l’été et moins 8h l’hiver

 

DEVISE
Dollar bélizien ($Bz)

Attention à la confusion, parfois entretenue par certains, entre les dollars US et béliziens. On vous annonce toujours un prix en dollars, sans systématiquement préciser lequel. Vérifiez bien pour éviter de payer le double.
Il est possible de voyager au Belize uniquement muni de dollars US, ça ne pose aucun problème, même dans les petites boutiques. Il suffit de diviser par 2 le prix annoncé en dollar bélizien.

 

LANGUE
ANGLAIS ET CREOLE DU PAYS. C’ est un anglais métissé ou broken up English. Pas facile à comprendre, même pour les anglophones.

 

RELIGION
Fortement catholique.

 

SANTE
Les vaccinations universelles : tétanos, poliomyélite, diphtérie, coqueluche, hépatite B doivent être à jour.
Les vaccins contre l'hépatite A et la fièvre typhoïde très recommandés car les infections d'origine alimentaire sont fréquentes. Celui contre la rage en cas de séjours ruraux ou prolongés.

 

TRANSPORT
On voyage avant tout en bus. Plusieurs compagnies desservent le pays, la principale étant la James Bus Line.
Voyagez de préférence tôt le matin, les fréquences s’amenuisent l’après-midi.

2 principales compagnies maritimes assurent les liaisons vers les îles. La compagnie Ocean Ferry Belize est sensiblement moins chère. La compagnie San Pedro Belize Express Water Taxi, plus chère, propose plus de fréquences, ainsi qu’une liaison avec Chetumal de l’autre côté de la frontière mexicaine.

Le permis de conduire international est en principe requis, mais il n’est pas toujours demandé (vérifiez auprès de votre loueur avant de partir).
Pick-up ou 4x4 indispensable, compte tenu de l’état du réseau routier. Seules les traversées nord-sud et est-ouest sont pour l’instant goudronnées et en bon état. Le reste tient de la piste. Il faut savoir que la conduite au Belize exige une bonne maîtrise du véhicule et pas mal de vigilance, du moins dès qu’on veut s’éloigner des grands axes.
Deux compagnies se partagent les vols intérieurs du pays : Maya Island Airet Tropic Air. Leurs petits avions font la navette avec les cayes et les principales villes.

 

VIE PRATIQUE
Prévoyez un adaptateur pour tous vos appareils électriques.


On mange tôt au Belize. Certains restos ouvrent dès 7h-7h30 pour le petit déjeuner s’ensuit sans interruption le service du déjeuner jusque vers 14h. Ils rouvrent vers 17h-18h et ferment autour de 21h.
Les restos chinois ou indiens accueillent les clients bien plus tard.

 

TELEPHONE
De la France vers le Belize : 00 + 501 + numéro du correspondant.
Du Belize vers la France: 00 + 33 + indicatif régional + numéro du correspondant.
On trouve encore des cabines pour les appels nationaux et internationaux, notamment à proximité des agences BTL.
Vous pouvez aussi acheter une carte prépayée qui est en fait un ticket de caisse sur lequel figure un code pin à composer avant chaque appel.


CUISINE
Parmi les plats les plus populaires, on trouve les stews (au poulet, au bœuf, au porc, au poisson) et, plus originaux, la soupe de pied de vache (cowfoot soup), la queue de cochon (pigtail) ou encore l’escabeche (marinade de viande ou de poisson). Ils sont généralement accompagnés de rice and beans et d’une salade de pommes de terre mayonnaise ou de coleslaw (carotte et chou).
On trouve bien sûr pas mal de poissons, du snapper en majorité (vivaneau en français, un poisson de récif) mais aussi du grouper (le mérou à nous) ou encore du barracuda.
Essayez par exemple la conch soup, soit la soupe de conques (gros coquillage qui doit être bien cuit pour ne pas devoir être mastiqué pendant des heures), préparée avec des herbes et des pommes de terre.
Sur la côte, on vous proposera de la langouste à toutes les sauces (grillée, à la créole, et même en burger ou en burrito !). Mais, attention, il est interdit de la pêcher et donc de la servir de mi-février à mi-juin

Sinon, les cartes des restos empruntent beaucoup aux cuisines mexicaine (voir informations pratiques Mexique rubrique Cuisine) et américaine (incontournables burgers).

Le petit déjeuner est tendance british avec les fameux bacons and eggs ou les omelettes.

Parmi les traditionnels jus de fruits naturels (mangue, pastèque, ananas, etc), on retiendra surtout le sour sop, une agréable boisson blanchâtre à base de corossol.
Plus original, le sea weed, soit une boisson saine et énergisante de couleur beige et fabriquée avec les feuilles d’algues qui servent à enrouler les makis ! Enfin, pour siroter un cocktail typique le soir, demandez un egg nog, soit un mélange de rhum, lait, œuf, cannelle, sucre et noix de muscade.

  

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !