panama carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Passeport en cours de validité, valable au moins 6 mois après la date de retour.
Pas de visa pour les séjours inférieurs à 90 jours.

Attention aux formalités d'entrée aux États-Unis si vous transitez par ce pays (voir informations pratiques Etats-Unis).

 

CLIMAT
Il jouit d’un climat tropical et la température oscille entre 24 et 29 °C toute l’année. C'est en plaine qu'il fait le plus chaud. À Panama City, la température moyenne est de 31 °C.
Dans les terres et les régions plus en altitude, comme les régions de Chiriquí, Boquete ou El Valle, les températures dépassent rarement 18 °C

Pendant la saison sèche (el verano), de janvier à avril, l'humidité et la chaleur sont moins accablantes que pendant la saison des pluies.

Pendant la saison des pluies ou saison verte, de mai à novembre-décembre, les orages d'après-midi sont très fréquents, presque quotidiens. Les matinées sont généralement ensoleillées, et de grosses averses tropicales surviennent en milieu d'après-midi avant de nouvelles éclaircies en soirée.

 

DECALAGE HORAIRE
Décalage de moins 6h l’été et moins 7h l’hiver.

 

DEVISE
Le balboa divisé en 100 centésimos.
Emportez des dollars et privilégiez les petites coupures, car il est quasiment impossible de changer des euros, y compris dans les banques et les grands hôtels : le dollar fait office de monnaie locale.
On peut aussi se procurer des dollars directement auprès des distributeurs automatiques des banques avec sa carte Visa, MasterCard ou American Express.

 

LANGUE
ESPAGNOL.

 

RELIGION
Majorité catholique.

 

SANTE
Aucune vaccination obligatoire pour les voyageurs en provenance d’Europe ou d’Amérique du Nord. Il convient que soient à jour les vaccinations universelles : tétanos, poliomyélite, diphtérie, coqueluche (Repevax®), hépatite B.
Les vaccins contre l’hépatite A et la fièvre typhoïde très, très recommandés car les infections d’origine alimentaire sont fréquentes. Rage en cas de séjours ruraux ou prolongés.

L’eau du robinet est en principe potable partout, sauf à Bocas del Toro et Kuna Yala, mais il est quand même recommandé de consommer de l’eau minérale, en particulier dans les régions de l'intérieur et les campagnes.

Il est recommandé d'être à jour de ses vaccinations universelles : DTCP, hépatite B, fièvre jaune. Les vaccins contre la typhoïde, les hépatites A et B sont nécessaires.

Un traitement antipaludique est recommandé pour les zones aux frontières avec le Costa Rica et la Colombie, et sur la côte atlantique, au niveau de San Blas.

Pour inciter les étrangers à visiter le pays, les autorités délivrent gratuitement aux visiteurs une assurance valable pendant 30 jours. Elle est distribuée dès l’arrivée à l’aéroport international. L’assurance voyage couvre les accidents ou les maladies contractées par le touriste lors de son séjour au Panama, la perte ou le vol de pièces d’identité et tous les frais administratifs en cas d’accident.
Le plafond est de 7 000 $ pour une semaine d’hospitalisation, 500 $ pour des urgences dentaires, 3 500 $ pour une assistance juridique, un service d’ambulance aérienne allant jusqu’à 40 000 $, et entre 500 et 1 000 $ pour l’achat de médicaments.

 

TRANSPORT
Un train touristique reliant Panama à Colón circule du lundi au vendredi. Le trajet d’une heure permet de longer le canal et d’avoir un autre aperçu.

Ne pas utiliser les « diablos rojos », les transports publics, type véhicules de ramassage scolaire à l’américaine, richement bariolés.

Des compagnies privées assurent aussi plusieurs fois par jour les liaisons entre la capitale et les villes de province, ainsi que vers le Costa Rica.

Théoriquement, les étrangers peuvent conduire jusqu’à 90 jours avec le permis de leur pays, mais le permis international est malgré tout recommandé, accompagné du permis national.
Mieux vaut réserver un véhicule depuis la France, les tarifs seront plus avantageux. Pour louer une voiture, il faut avoir au moins 23 ou 25 ans (selon la compagnie et le type de voiture).
Les routes sont plutôt en bon état comparativement à d’autres pays d’Amérique Centrale, mais elles restent mal éclairées. On roule à droite.
Attention, la route panaméricaine est dangereuse et nécessite la plus grande vigilance. En outre, il est déconseillé de l'emprunter de nuit. Notez que la panaméricaine s’arrête dans la zone du Darién, fortement déconseillée par le ministère des Affaires étrangères. Il n’est donc pas possible de rejoindre la Colombie par la route.
Il est recommandé de commander les taxis à l’avance plutôt que de héler un taxi au hasard.

Le bateau est le moyen le plus économique pour rejoindre les îles. Il n’existe pas de liaison par ferry, mais de petites agences locales vous permettront de rejoindre les archipels et de voguer d’île en île.

 

VIE PRATIQUE
ll faut prévoir un adaptateur avec des fiches plates à l'américaine.
C’est un peuple très optimiste où le bien-être est primordial.

 

TELEPHONE
De la France vers le Panama: 00 + 507 + numéro du correspondant.
Du Panama vers la France: 00 + 33 + indicatif régional + numéro du correspondant.

 

CUISINE
Le plat typique est constitué d’un riz accompagné de haricots. Le plat national est appelé le sancocho, il s’agit d’un ragoût de poulet aux épices et aux légumes.
La ropa vieja, un bœuf épicé servi avec du riz, est aussi un plat très populaire. Le steak de bœuf grillé est excellent.
On pourra déguster de succulents poissons et des fruits de mer, notamment sous forme de ceviche, marinade aux herbes. Le poisson sera souvent accommodé à la sauce coco du côté de Bocas del Toro, fortement influencée par les Caraïbes.
Les bières locales sont très consommées comme la Balboa, la Presidente et l’Atlas. Le Secco Herrenano, alcool extrait de la canne à sucre, est également réputé.

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !