madere carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Carte nationale d’identité ou passeport en cours de validité.

 

CLIMAT
C’ est le printemps toute l’année sur la côte avec des températures allant de 13 à 20 °C en hiver et de 15 à 26 °C en été.

À l’intérieur de l’île, cependant, il peut parfois faire plus frais l’hiver, et des pluies peuvent survenir brusquement alors qu’au départ le ciel était d’un azur prometteur.

C’est un climat particulièrement clément, tempéré et subtropical, grâce notamment aux effets bénéfiques et régulateurs des alizés et du bras sud du Gulf Stream.

Si le nord de l’île est plus humide et un peu plus froid que le sud, Funchal étant en général ensoleillé toute l’année, il pleut régulièrement mais modérément (environ 60 jours de pluie par an).

 

DECALAGE HORAIRE
Moins 1h à Funchal.

 

DEVISE
L’euro (€).

On trouve des distributeurs (multibanco) un peu partout sur l’archipel et les cartes de paiement sont acceptées dans la plupart des points de vente, commerces et hôtels.

 

LANGUE
PORTUGAIS et ANGLAIS

  

RELIGION
À majorité catholique.

 

SANTE
Aucun vaccin n’est nécessaire mais il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).

Pensez à vous procurer la carte européenne d'assurance maladie. Vous la recevrez sous quinze jours après en avoir fait la demande auprès de votre centre de sécurité sociale. Cette carte est personnelle, valable un an et fonctionne avec tous les pays membre de l'Union Européenne.

 

TRANSPORT
Le réseau routier est plutôt bien entretenu : des voies rapides (via rápida) ou express (expresso) autour de l’île, et quelques routes sinueuses sur les itinéraires bis, mais rien de bien méchant.
Un permis français est suffisant.

Il existe 4 compagnies de bus pour sillonner l’île. Pas la solution la plus rapide, et peu de liaisons chaque jour, même pour les villes moyennes. Les bus s’arrêtent quasiment tous à Funchal.

Parfois, à plusieurs, pour une visite express de l’île, cela peut être le bon plan.

 

VIE PRATIQUE
Pas besoin d’adaptateurs.

Les restos sont ouverts pour le déjeuner de 13h à 15h, et pour le dîner de 19h à 23h.
Les magasins sont ouverts le matin, du lundi au vendredi, de 9h à 13h, et l’après-midi de 15h à 19h, parfois 20h. Attention, fermés les samedi après-midi et dimanche.

 

TELEPHONE
De la France vers Madère : 00 + 351 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
De Madère vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

Depuis juin 2017, un voyageur européen titulaire d’un forfait dans son pays d’origine peut utiliser son téléphone mobile au tarif national dans les 28 pays de l’Union européenne, sans craindre de voir flamber sa facture.

 

CUISINE
Les potages madériens sont particulièrement savoureux. La sopa de tomate, cuisinée avec de l’oignon, garnie de croûtons et d’un œuf poché, est une valeur sûre.
À l’intérieur de l’île, la sopa de pào, « soupe de pain », était le plat de résistance des travailleurs ; il faut imaginer un mélange de blé, de citrouille, de patate douce, de pomme de terre, avec des haricots secs et de la viande de porc.
De même, la sopa de castanha, soupe à la châtaigne, spécialité de la région de Curral das Freiras, où l’on ajoute aux châtaignes des pommes de terre, des patates douces, des haricots secs et de la viande de porc.

On retrouve des plats portugais tel que le caldo verde, soupe au chou de luxe. Puis l’incontournable bacalhau, c’est-à-dire la morue accommodée de multiples façons.

Le frango, c’est-à-dire le poulet, se savoure piri-piri, simplement grillé, ou no churrasco, plus noble quand il passe sur les braises.
L’oignon et la tomate sont roi dans la cuisine de Madère.

L’espetada est le mets le plus traditionnel. Il s’agit de griller de la viande de bœuf sur des braises parfumées au laurier.

Côté fruits de mer les lulas (calamars) sont grillées en brochette avec de l’oignon et du poivron. En ce qui concerne les poulpes ou pieuvres, sous le nom de polvo, on est surpris par leurs saveurs délicates et leurs textures douces.

L’espada est le poisson star de Madère. Il est accompagné de riz arrosé avec le beurre de cuisson.

Il existe aussi des préparations locales comme le milho cozido, sorte de purée à base de farine de maïs, à laquelle on ajoute, au choix, du thym, de l’ail ou du bacon à la mode anglaise.
Ou encore le milho frito : à la purée de maïs on ajoute du chou cuit et finement haché.

Suivant les saisons Madère dispose d’une grande variété de fruits.

Côté dessert, il y a des spécialités tel que :
Les queijadas de Madeira, petits gâteaux à base de fromage blanc, d’œufs, de beurre et de sucre
Les panquecas de abobora sont de délicieux pancakes de potiron.
Le pudim de maracuja est un pudding très spécial pour lequel on utilise six œufs entiers, de l’écorce d’orange râpée, du lait de maracuja (fruit de la passion) et beaucoup de sucre pour caraméliser.
Et il y a le bolo de mel, notre préféré. On l’appelle pudiquement « gâteau de miel ».

Côté boisson goûtez au vin de madère, la bière locale, l’aguardente, pour les amateurs d’alcool fort,
Enfin, le café peut être consommé tout au long de la journée.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !