Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor.

MONTENEGRO - INFORMATIONS PRATIQUES

montenegro carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Pour les ressortissants français, passeport valide pendant la durée du séjour. Pour un séjour de plus de 90 jours, un visa est demandé.

  

CLIMAT
La multiplicité des reliefs du Monténégro est à l’origine de la diversité de ses climats.
Ainsi s’il fait doux en hiver sur le littoral de l’Adriatique, les sommets du Nord se couvrent de neige.

L’été en revanche, la chaleur est omniprésente partout, pouvant atteindre facilement 33°C en moyenne. Avec les vents marins, les côtes restent très agréables et l’eau reste à bonne température entre 21 °C à 25 °C de juin à août.

 

DECALAGE HORAIRE
Aucun décalage horaire

 

DEVISE
L’euro (€).

Les banques sont ouvertes du lundi au vendredi, sauf les jours fériés, de 8h à 19 ou 20h, et le samedi de 8h à 15h.

La carte bancaire est le meilleur moyen de paiement dans la plupart des villes. Les cartes Visa, MasterCard et Diner’s Club sont acceptées par un grand nombre d’établissements, ce qui n’est pas le cas de l’American Express.
Dans les restaurants les plus modestes, on ne paye qu’en espèces.

 

LANGUE
MONTENEGRIN, ALBANAIS, BOSNIAQUE et SERBE sont parlés.

 

RELIGION
À majorité orthodoxe.

  

SANTE
Aucun vaccin n’est nécessaire mais il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).

L'eau est généralement potable mais dans les zones reculées il vaut mieux boire l'eau en bouteille. De même dans ces zones éviter de manger des légumes et fruits non cuits.
L'équipement hospitalier et les services d'urgence n'étant pas à la pointe de la technologie, je vous conseille de prendre une assurance rapatriement.

 

TRANSPORT
Le Monténégro possède 2 aéroports internationaux celui de Podgorica et celui de Tivat et, ils sont desservis par Monténégro Airlines.
Dubrovnik (Croatie) n'étant qu'à 24km de la première ville monténégrine Herceg novi, vous pouvez atterrir à cet aéroport. Les vols sont plus nombreux et moins chers.

Le réseau routier est en assez bon état sur les grands axes mais l'état est assez inégal sur les axes secondaires. Le permis national français est valable et on roule à droite. Concernant la signalisation, les dangers ne sont pas toujours bien indiqués et dans certaines zones, il faudra déchiffrer l'alphabet cyrillique. En hiver, il arrive que certains cols soient fermés. En montagne, après de fortes pluies, les routes sont parfois jonchées de pierres. De manière générale, évitez si possible de conduire de nuit.
Concernant la location de voiture, il faut avoir minimum 23 ans. Si vous souhaitez passer de l'autre côté de la frontière, demander au loueur de voiture que c'est autorisé. Si vous louez la voiture à Dubrovnik, préciser aux loueurs que vous allez au Monténégro (ayant une immatriculation croate, il arrive parfois que les plaques d'immatriculation soit volée, dans ce cas aller directement au commissariat de Herceg novi, ils ont l'habitude).

Au niveau ferroviaire, les trajets se limitent entre Bar et Belgrade, via Podgorica, la vallée de la Moraca, Mojkovac (au pied du parc national de la Biogradska Gora) et le Sandjak. Les tarifs sont bas mais les trains sont sales et parfois loin des centres villes.

Concernant le bus, chaque ville possède sa gare routière. Les liaisons sont fréquentes exceptés dans les coins reculés et ne vous fiez pas aux horaires affichés car rarement à jour.

Les taxis sont bon marché et très utilisés.

Plusieurs lignes de ferries desservent le Monténégro depuis l’Italie, depuis Bari vers Bar avec la compagnie Montenegro Lines.

 

VIE PRATIQUE
Pas besoin d’adaptateurs.

Les magasins sont pour la plupart ouverts de 8 ou 9h à 20 ou 21h en semaine, et jusqu’à 15h le samedi.
Les musées sont pour la plupart ouverts du mardi au samedi de 9h à 16 ou 17h.

N'hésitez pas à demander des renseignements, d'un premier abord froid, les monténégrins feront tout pour vous aider et vous donnerons des informations utiles.

 

TELEPHONE
De la France vers Monténgéro : 00 + 381 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
De Madère vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

Les réseaux fixes et le cellulaire couvrent tout le pays. Ce dernier fonctionne avec le système GSM, de sorte que les appareils français captent sans problème si l’on dispose d’un abonnement international.

 

CUISINE
Sur le littoral, on retourne une cuisine méditerranéenne avec des bonnes pizzerias et des restaurants de poisson et de fruits de mer et les plats de légumes cuisinés à l’huile d’olive.
On choisit souvent soit même son poisson qui vous sont présentés avant cuisson. Ils sont généralement grillés au feu de bois avec du romarin et servis avec une sauce à l’ail et à l’huile d’olive. On prépare aussi le poisson au court-bouillon, avec des pommes de terre ou des bettes cardes, et les poissons de roche en ragoût, genre bouillabaisse, avec de la polenta.
Près du lac de Skadar, c’est la carpe qui est reine, fumée, frite avec des oignons ou avec des pruneaux et des pommes ; ou sinon l’anguille ou l’ablette fumée. L’hiver, le poisson séché est préparé avec du chou.

A l'intérieur du pays, les traditions sont nettement plus continentales. Crème fraîche (kajmak), yaourt, petit-lait, fromages de vache ou de brebis (comme le prljo vieilli dans un sac en cuir) sont ajoutés dans la plupart des recettes.
Le début du repas est souvent composé de jambon fumé de Njegusi (au pied du Lovcen), viandes séchées, saucisses, fromage fumé et feuilles de chou farcies de viande hachée et de riz (sarma).

Puis les plats se composent d’agneau grillé ou cuit au lait, chevreau, potée, poivrons au kajmak, brochettes de viande, abats de porc accompagnés d’une salade d’aubergines. Ce sont de grands amateurs de viande. Les pommes de terre, la choucroute et la polenta (kacamak) sont souvent en accompagnement. Cette dernière peut constituer un plat à part entière lorsqu’elle est cuite avec de la crème fraîche (smocani kacamak). Les baies et les champignons sauvages jouent un rôle important en saison.
L’estomac de porc farci de viande et cuit sous la cendre ou au-dessus d’un foyer et, l’agneau ou le chevreau fourré au poulet sont deux spécialités monténégrines.

Ils ont de très bon vin blanc et la bière est souvent consommée. Après le repas, il consomme le cognac monténégrin (loza), qui fait la fierté du pays, ou des eaux-de-vie de fruits. L’incontournable rakije de raisin est offerte en signe de bienvenue à tout visiteur.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

NOUS CONTACTER
149, rue Saint-Honoré
75001 Paris
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Du Lundi au Vendredi 
de 09:00 à 19:00

HISCOX

APST

Atout France