serbie carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Pour les ressortissants français, la carte d'identité ou passeport en cours de validité. Pour un séjour de plus de 90 jours, un visa est demandé.

 

CLIMAT
C’est un climat continental modéré, avec des caractéristiques plus ou moins accusées en fonction de la localisation, du relief, de la présence ou non de rivières, de la végétation ou de l’urbanisation.
Le nord du pays possède un climat nettement continental, avec des hivers froids et des étés chauds et humides, tandis que le sud, plus près de la mer Adriatique, connaît des étés chauds et secs et des automnes et des hivers relativement froids, avec d’importantes chutes de neige.

 

DECALAGE HORAIRE
Pas de décalage horaire.

 

DEVISE
Le dinar serbe (RSD).

Les plus grandes banques du pays possèdent des distributeurs automatiques accessibles 24h/24.
Le change s’effectue principalement dans les bureaux de change (menjacnica), dont les taux varient peu. Ils comprennent la commission : celle-ci ne doit donc pas être ajoutée.
La carte bancaire est le meilleur moyen de paiement à l’étranger. Visa et MasterCard et sont acceptées par un grand nombre de magasins, d'hôtels et de restos.

 

LANGUE
SERBE

  

RELIGION
A majorité orthodoxe

  

SANTE
Aucun vaccin n’est nécessaire mais il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).


L'équipement hospitalier et les services d'urgence étant de qualité moyenne, il est fortement recommander de souscrire une assurance rapatriement.
Dans le sud de la Serbie, il reste des zones qui n'ont pas encore été totalement déminées notamment aux abords de Preševo, Bujanovac et Medveđa. Donc ne vous éloignez pas des grands axes.
Le Kosovo et les régions frontalières nécessitent également une certaine prudence du fait de la subsistance de tensions ethniques. La région entière est instable et les choses risquent de ne pas s’améliorer tant que le statut définitif de la province n’est pas défini.

L’eau du robinet est a priori potable, mais beaucoup de visiteurs préfèrent s’en tenir à l’eau en bouteilles, surtout hors des grandes villes.

 

TRANSPORT
Le réseau ferroviaire est vétuste et il y a souvent des retards. Donc si vous ne disposez pas de beaucoup de temps éviter le train. La principale ligne est celle du Balkan Express qui traverse le pays en provenance de Budapest (Hongrie), via Subotica et Novi Sad, et en route vers Sofia (Bulgarie), via Belgrade et Niš.

Le bus est le meilleur moyen de transport. Les liaisons entre les principales villes serbes et avec les capitales des pays voisins sont fréquentes.

Concernant la voiture, le permis de conduire international est fortement recommandé et vous aurez besoin de la carte verte internationale si vous venez avec votre propre voiture. Sinon la location de voiture n'est pas chère mais vous avez un long périple depuis l'Europe de l'ouest.
Une seule autoroute traverse le pays, entre Novi Sad au nord et Niš au sud, via Belgrade. Elle est en bon état, mais payante (avec supplément pour les véhicules étrangers) et vous pouvez régler en euros.
Le reste du réseau routier est en mauvais état et dans le sud les routes sont très sinueuses. Evitez de conduire de nuit pour éviter les charrettes et autres véhicules en tout genre non éclairés.
Concernant la signalisation, les panneaux sont très peu visibles et il vous faudra déchiffrer l'alphabet cyrillique et serbe.
En ville, mieux vaut utiliser les parkings gardés pour éviter les vols.
Dans les villes, les transports en commun sont bien développés, pas chers et ils circulent à tout heure.

 

VIE PRATIQUE
Pas besoin d’adaptateurs.

Les magasins sont pour la plupart ouverts de 8h ou 9h à 20h en semaine, et de 8h à 15h le samedi.
Les musées d’État sont pour la plupart ouverts de 10h à 17h (excepté le lundi) et les moins fréquentés seulement de avril à octobre. Le dimanche, les horaires sont généralement réduits (9h à 14h) ; à l’inverse le jeudi est souvent ouvert en nocturne jusqu'à 20h.
Ils sont très accueillants, chaleureux et toujours prêt à aider. Ils tiennent à leur tradition et leur histoire et sont fier de le partager.

 

TELEPHONE
De la France vers la Serbie : 00 + 381 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
De la Serbie vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

On trouve des cartes téléphoniques dans tous les kiosques et à la poste.

 

CUISINE
La cuisine serbe est un mélange de cuisine slave et continentale de tradition.

Le petit-déjeuner est en général copieux: café à la turque ou thé, pain, fromage, salami, saucisses, kaymak (crème de lait aigre), œufs. Les pâtisseries ou buregdjinitsi sont très fréquentés pour commander un ou deux burek, des sortes de chaussons (friands) fourrés de viande hachée aux oignons, parfois de champignons, de pommes ou de cerises aigres, de fromage (gibanitsa), d'épinards (zeljanitsa) ou de pommes de terre (krompirusa). Ils sont souvent consommés avec du yaourt, les burek.

Au restaurant, les menus sont pantagruéliques. Voici quelques spécialités:
Jambon, saucisses, poivrons (punjene paprike) et feuilles de vigne ou de chou farcis de viande hachée et de riz (sarma) sont servis en entrée.
En hiver, il y a les soupes aux légumes (corbe), dans lesquelles baignent agneau, poulet ou porc avec des haricots (pasulj), carotte, navets et lard. L’été, ce sont plutôt les salades vertes, de tomates, ou de chou. La sopska mêle tout cela à du fromage.

Barbecue et grillades sont à l'honneur. La viande de porc est la plus populaire, suivie de l’agneau et du chevreau. Dans les rues, saucisses, pljeskavitsa (burgers aux oignons), vechalitsa (viande fumée) et autres cevapchini (kebabs) sont consommés.

La musaka, le djuvetch (poivrons et tomates frits avec viande et oignons), le goulasch à la hongroise, les Wiener schnitzel à l’allemande, les aubergines farcies (punjene tikvitse), les épis de maïs grillés sont aussi populaires.
Les pommes de terre, la choucroute et la polenta (kacamak) viennent souvent en accompagnement.

Côté sucré, les pâtisseries tel que baklavas, halva, shtrudla (proches des strudels allemands), forêts noires, Île flottante (chnenokle), riz au lait, compotes et tufahije (pommes cuites aux noix) sont consommés.

L'alcool est beaucoup consommé en Serbie tel que la bière, le raki (eau-de-vie de fruits) et le vin, surtout du blanc venant de la vallée du Danube.
Ils boivent aussi du café à la turque en longueur de journée.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !