Articles in Category: Asie

Asie description

Thaïlande

thailande carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Passeport impérativement valable au moins 6 mois à partir de la date d'entrée en Thaïlande et pour tout séjour en Thaïlande de plus de 30 jours, visa obligatoire.

Vous devrez disposer d’un billet aller-retour égal ou inférieur à 30 jours ou un billet d'avion d'entrée + un billet d'avion de sortie dans les 30 jours maximum après le jour d’arrivée, tous les billets devant être achetés avant de se présenter à l’aéroport de départ.

Si vous possédez un billet aller-retour à 30 jours et que vous souhaitez étendre votre séjour, vous pouvez faire une seule demande d’extension de séjour de 30 jours, auprès des bureaux d’immigration.

Pour un séjour de plus de 30 jours, il faudra demander un visa touristique valable 60 jours, utilisable pendant 3 mois après son émission auprès de l’ambassade de Thaïlande à Paris.

 

CLIMAT
Il fait chaud en toute saison, partout. Le climat est tropical, c'est-à-dire à deux saisons.

La saison des pluies, dite verte, s'étend de juin à octobre. Rien à voir avec la mousson indienne. Le temps reste ensoleillé avec parfois de gros orages imprévisibles et brefs. Il pleut entre 1h et 3h par jour, la végétation exulte, les couleurs éclatent. Les pluies sont plus abondantes dans le Nord, où l’air est également plus frais.

La saison sèche devient torride de mars à mai.

De novembre à février, dans les montagnes du Nord, le contraste des températures entre le jour et la nuit est souvent saisissant (il peut même faire froid la nuit, avec des pointes vers 3-8 °C). Prévoir des vêtements chauds.
Dans le Sud (Phuket, Hat Yai), saison sèche et saison des pluies sont moins marquées : il peut pleuvoir un peu n’importe quand, alors qu’à Ko Samui la mousson a lieu entre octobre et décembre.

Mieux vaut éviter septembre et octobre pour découvrir la Thaïlande, les typhons pouvant sévir à cette époque.

 

DECALAGE HORAIRE
Plus 05h00 en été à Bangkok et plus 06h00 en hiver.

 

DEVISE
Le baht.

Le change des euros s'effectue partout sans problème, ni commission, que ce soit dans les bureaux de change ou dans les banques. Dans les coins touristiques, celles-ci ont souvent un comptoir dédié donnant sur la rue, qui reste ouvert plus tard que la banque elle-même.

Aucun problème pour retirer de l’argent aux DAB (distributeurs automatiques de billets, ATM en anglais), omniprésents dans le pays, avec une carte de paiement internationale (Visa, MasterCard...). Vous paierez en revanche une commission de 220 Bts à chaque retrait, en plus de la commission de votre banque, généralement encore plus élevée. Il vaut donc mieux retirer des grosses sommes que de multiplier les petits retraits.

On peut également régler par carte dans un nombre croissant d’hôtels et restaurants un peu chic, dans les stations-service, ainsi que dans certaines boutiques et agences de voyages.
Faites en sorte de toujours avoir de la monnaie sur vous.

 

LANGUE
Le THAÏ.

 

RELIGION
A majorité bouddhisme.

 

SANTE
Il est recommandé de faire le vaccin contre l'hépatite A et la typhoïde et d'être à jour sur les vaccins universels.

Pas de vaccin obligatoire.

Au moment des grosses chaleurs, se méfier des problèmes de déshydratation, responsables de bien des maux.

Forte pollution atmosphérique à Bangkok et à Chiang Mai : asthmatiques, insuffisants respiratoires ou cardiaques, attention.

Les moustiques étant partout très nombreux en Thaïlande, il faut toujours utiliser des répulsifs antimoustiques
Le paludisme n'est présent que dans des zones très limitées, forestières et frontalières. La très grande majorité du pays, composée de plaines et de rizières, en est totalement indemne.

Ne pas boire l’eau du robinet et éviter les glaçons.

 

TRANSPORT
Les trains sont plus ou moins ponctuels, assez lents (en général 40 km/h de moyenne) et un peu plus chers que les bus. Pour les longs trajets (Bangkok-Chiang Mai notamment), le train est cependant plus pratique et plus confortable que le bus. Il y a souvent un wagon-restaurant ou, au moins, un vendeur ambulant. Il est très conseillé lors des vacances et autres périodes de festivités thaïes) de réserver sa place bien à l’avance pour les longues distances ou les trains-couchettes.

Les bus se rendent partout, notamment là où le train ne va pas. Les bus sont plus rapides et un peu moins chers que les trains, mais moins agréables pour les longues distances.
Les bus gouvernementaux avec ou sans clim : on les prend généralement à un terminal central.
Les bus privés climatisés : on en trouve dans toutes les villes où le tourisme existe. Ils sont confortables, rapides, ponctuels et plus chers. Ils circulent sur de longues distances, principalement de nuit.

Les taxis sont nombreux et peu chers, sauf dans certains coins du sud du pays comme Ko Samui, où leurs tarifs sont d’autant plus élevés qu’ils refusent de mettre leur compteur. S’ils refusent, n’hésitez pas à changer de taxi.

Le songthaew est l'un des moyens de locomotion les plus répandus en Thaïlande. Ce sont des taxis collectifs au parcours fixe, souvent des pick-up réaménagés, avec à l'arrière du véhicule deux planches en bois latérales en guise de sièges. Pratique pour les petits trajets. En général, on demande l'arrêt grâce à une sonnette, ou en tapant sur la carrosserie.

Un tuk-tuk (se prononce « touk-touk ») est un bon moyen de transport dans les villes, souvent un triporteur aménagé à partir d'une moto, avec une banquette (pour deux personnes maximum) sous un auvent métallique.
Il faut toujours négocier le prix avant de monter, mais sachez que ce n’est pas vraiment moins cher que le taxi.

Pour la location de voiture, ne pas oublier son permis de conduire international, même si, dans la pratique, le permis national (à prendre également !) suffit souvent.
Il est facile de louer un véhicule en Thaïlande, pour peu que l’on ne soit pas réfractaire à la conduite à gauche. On vous le conseille notamment sur les îles, où la circulation est simple. Ailleurs, c’est une autre histoire : Bangkok est difficile à appréhender et, globalement, la densité du trafic et l’organisation parfois confuse du réseau peuvent vite rendre la conduite compliquée et stressante.
L’alternative à cela est la location avec chauffeur.

Le réseau routier est, dans l’ensemble, en très bon état. Sur les grands axes, les panneaux routiers sont en thaï et en anglais, avec les distances exprimées en kilomètres. 
On roule à gauche en Thaïlande (du coup volant à droite), mais on s’habitue vite, d’autant que les voitures sont généralement automatiques.
Ne roulez pas la nuit, les camions vont vite, ils ne sont pas toujours éclairés, et pas très respectueux des voitures. Sans compter les animaux sur le bord des routes.
L'âge minimal est de 21 ans. Vous devez présenter votre passeport, une carte internationale de paiement et, parfois, le permis de conduire international, en plus du permis national.

Certaines régions se prêtent bien aux 2 roues, notamment le Nord et les îles du Sud. Sachez toutefois que les accidents sont fréquents.

À défaut d’assurance, vous serez intégralement responsable des frais mécaniques et médicaux. La plupart du temps, en cas de problème, le touriste a tort et est pénalement responsable au regard des autorités locales.

 

VIE PRATIQUE
Prévoir un adaptateur même si dans beaucoup d’hôtel il y a des prises européennes.

Retirer ses chaussures chez la plupart des particuliers, dans certaines guesthouses, boutiques et certains lieux ouverts à la visite (en tout cas les temples et parfois les musées). Optez pour des tongs ou assimilés.

Interdiction de fumer dans les lieux publics (halls d'hôtel, restos, bars).

Le roi et la famille royale sont très respectés. Si l'hymne national retentit en pleine rue, si le portrait royal apparaît au cinéma avant le film, il faut se lever. Gardez-vous de critiquer ouvertement la monarchie thaïe.

Dans les temples bouddhiques, il faut enlever ses chaussures et, lorsqu'on s'assied, s'arranger pour ne pas mettre ses pieds face au Bouddha : c'est sacrilège. Le mieux est d’adopter la position des locaux, jambes repliées sous les fesses.

Ensuite, il faut s'y présenter en tenue décente : c’est-à-dire épaules et cuisses couvertes. Si une femme veut offrir quelque chose à un moine, elle doit d'abord le donner à un homme qui le lui remettra.

Dans les bus, les sièges à l’avant des bus sont prioritairement réservés aux moines.

Se saluer poliment : en général, les Thaïlandais ne se serrent pas la main. Le salut traditionnel est le wai, c'est-à-dire les deux mains jointes, avec une légère inclination du buste.
C’est toujours au socialement « inférieur » (ou au plus jeune) que revient l’initiative du geste, et la réponse se limite souvent à un léger sourire.

Au restaurant, on ne partage pas l'addition. On mange habituellement avec une cuillère, la fourchette servant seulement à pousser les aliments.

Les gestes du corps : on ne doit jamais toucher la tête de quelqu'un, car c'est le siège de son âme, et ce geste peut être considéré comme du mépris.

Dans les boutiques, on ne tient pas la porte quand on entre ou quand on sort.

Ne pas s'énerver et toujours sauver « la face » : montrer des signes d’énervement, de perte de sang-froid, hausser le ton sont des attitudes considérées comme déplacées (voire dégradantes) et indiquent un signe de faiblesse.
Garder le sourire : le sourire légendaire des Thaïs est utilisé à toutes les sauces.

Respecter l'environnement : il vous faudra également être vigilant dans les rues, où le respect du cadre environnant est pris particulièrement au sérieux. Pour tout crachat ou papier négligemment abandonné par terre, vous pourrez vous voir infliger une amende équivalente à 100 €.

 

TELEPHONE
De la France vers la Thaïlande : 00 + 66 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
De la Thaïlande vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

On peut utiliser son propre téléphone portable en Thaïlande avec l’option « International ». Renseignez-vous auprès de votre opérateur sur les conditions d’utilisation de votre portable à l’étranger.
Certains opérateurs proposent des forfaits où 35 jours de roaming par an sont offerts dans le monde entier. On peut donc cumuler plusieurs voyages à l’étranger sans se soucier de la facture au retour.

 

CUISINE
La plupart des plats sont épicés, parfois beaucoup pour nos papilles occidentales.
La base de la cuisine est le riz. On le fait frire et on l’accommode de mille manières (avec poisson, bœuf, porc, crabe, crevettes).

Autre incontournable : les nouilles sautéees (pad thai). Vous aurez aussi l’occasion de manger, notamment dans les restos chinois, des plats de légumes, frits ou cuits dans des sauces à la viande.

Voici quelques spécialités :

Khao phat : riz frit, avec poulet, crabes ou crevettes.
Phak bung phat : assortiment de légumes frits.
Nua phat nam man hoi : bœuf frit à la sauce d'huîtres aux oignons.

Pour les soupes, il y a :
Kaeng chut : soupe de légumes avec crevettes ou porc.
Tom yam : soupe très épicée à base de citronnelle et de piment, agrémentée de morceaux de porc, poulet, crevettes ou poisson.
Tom kha : soupe généralement peu épicée à base de lait de coco et de galanga, agrémentée de poulet (gaï) ou de crevettes (kung).

Pour les nouilles, il y a :
Pad thai (ou phat thai) : nouilles sautées accompagnées de viande ou de fruits de mer.
Kuai tio haeng : nouilles agrémentées de viande et de légumes émincés, le tout épicé.
Kuai tio phat siu : nouilles frites avec sauce chinoise, viande, légumes et œufs.

Les autres plats thaïlandais sont :
Laab : viande de porc hachée avec des épices.
Kam pu thot : crabes frits.
Kaï yang : poulet grillé.
Le barbecue : très populaire, il est servi le soir uniquement, dans des restos spécialisés. On s’y sert à volonté sur un long buffet de viandes et légumes assaisonnés, pas toujours évidents à identifier. On fait ensuite cuire le tout sur un brasero posé à même la table, qui fait à la fois office de grill et de bouillon. Pour accompagner, des pâtes vertes, à faire bouillir.
Mango sticky rice : du riz collant nappé de lait de coco et accompagné de fines lamelles de mangue ; on en trouve parfois dans les restos, mais le plus souvent sur les marchés.
Les insectes : on en trouve sur la plupart des marchés, généralement frits.

Il faut tester le whisky local : le mekong, au gentil goût d'éthanol, auquel on ajoute du Sprite. Ils ont également une bière locale légère..
Vous pouvez boire les jus de fruits frais, sains et délicieux.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Tibet

tibet carte monplanvoyage

 FORMALITES ADMINISTRATIVES
Passeport valide encore 6 mois après la date de retour et un visa chinois.
Une autorisation spéciale, à obtenir par l’intermédiaire d’une agence de tourisme détentrice d’une licence gouvernementale.

Pour l'obtention du visa chinois obligatoire, il faut se munir de :
• son passeport valide encore 6 mois après la date de retour, et comportant au moins 2 pages vierges consécutives ;
• d'une photo d'identité couleur ;
• d'un formulaire rempli et signé, fourni par le consulat ou téléchargeable sur le site de l'ambassade ici
• pour le consulat basé à Paris, une photocopie des billets d'avion aller-retour, des réservations d'hôtels (au moins pour les premières nuits en Chine) ou d'une invitation en Chine, une attestation d'assurance couvrant le séjour en Chine, un certificat de travail et une attestation de revenus. Les étudiants majeurs doivent fournir un certificat de scolarité
• pour les enfants, le livret de famille ou l’acte de naissance, une autorisation parentale et la carte d’identité d’un part en plus de, en cas de divorce, l’attestation de divorce).

Le visa n’étant valable que 30 jours à compter de la demande, il faut faire sa demande au plus tard 2 à 3 semaines à l’avance, au risque que le visa n’expire avant le départ. Si vous avez un visa à double entrée, il faut que la deuxième entrée sur le territoire chinois se fasse avant expiration du visa.
Les visas sont délivrés pour un séjour d’un mois.
Attention, ne dites jamais que vous souhaitez vous rendre au Tibet, encore moins que vous êtes journaliste, photographe ou éditeur.

 

CLIMAT
Au Tibet, il ne neige pratiquement pas, si ce n'est sur les frontières himalayennes.

Mai, juin, septembre et octobre sont les meilleurs mois, beaux et secs. Température douce dans la journée, belle lumière. Fleurs du printemps ou belles couleurs d'automne. Ce sont les mois idéaux pour s'adonner aux activités de pleine nature.

De novembre à avril, c'est la basse saison, avec très peu de touristes et des prix qui dégringolent. Malgré la température, c'est une très belle saison pour s'y rendre. Mais attention, sur le plateau ou en altitude, il faut s'attendre à des conditions difficiles.

Juillet et août : haute saison touristique. Certes, il fait bon, mais il peut pleuvoir, notamment à proximité des Himalayas. C’est la période de la mousson, une bonne moitié des précipitations annuelles s'abat sur le pays, ainsi que de fréquents orages accompagnés de chutes de grêle. L'est tibétain (pays kham) est alors de loin le plus arrosé.

 

DECALAGE HORAIRE
Plus 06h00 en été à Lhassa et plus 07h00 en hiver.

 

DEVISE
Le renminbi.

De préférence, changer ses espèces aux guichets des banques. Sinon, penser à retirer de l'argent aux guichets automatiques là où c'est possible (dans les grandes villes).

Il n'est plus nécessaire de se munir exclusivement de dollars avant son départ puisque les agences des grandes villes acceptent l'euro. Quelques billets verts peuvent toujours être utiles si l'on se retrouve coincé dans la campagne sans renminbi.

En principe, dans toutes les grandes villes, la Bank of China dispose d'un ou de plusieurs distributeurs automatiques de billets accessibles aux cartes de paiement internationales. Plus intéressant que le guichet où les avances d'espèces sur carte de paiement entraînent une commission supplémentaire.

 

LANGUE
Le TIBÉTAIN.

 

RELIGION
A majorité bouddhisme.

 

SANTE
Il est recommandé de faire le vaccin contre l'hépatite A et la typhoïde et d'être à jour sur les vaccins universels.

Vaccin contre la rage surtout si vous comptez randonner.

Le principal risque est lié à l'altitude qui entraîne, chez certaines personnes, le mal aigu des montagnes. Lhassa est à 3 650 m d'altitude, si bien que la teneur en oxygène de l'air respiré est réduite des deux tiers.
Il suffira de se ménager, de ne faire aucun effort physique et de ne prévoir aucune excursion pendant les premiers jours, de boire beaucoup d’eau.

Faire attention à l'air froid et poussiéreux qui cause des infections respiratoires.

Il n'y a pas de paludisme à cette altitude.

 

TRANSPORT
Il est actuellement impossible de circuler dans le pays en dehors d'un voyage organisé.
La location de voiture ou minibus est quasi obligatoire aujourd'hui pour explorer le pays. Il s'agit toujours d'une location avec chauffeur. Les étrangers n'ont pas le droit de conduire sans être titulaires d'un permis chinois et ne peuvent de toute façon pas voyager sans permis de circulation ni encadrement.

 

VIE PRATIQUE
Prévoir un adaptateur.

 

TELEPHONE
De la France vers le Tibet : 00 + 86 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
Du Tibet vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

La couverture mobile est assez bonne dans toutes les zones habitées. Les malins, dont le téléphone est déjà débloqué, préféreront acheter une puce locale et fonctionner sur le mode de la recharge par carte de type « nomade », ce qui revient moins cher qu'un roaming mis en place chez un opérateur national.

 

CUISINE
Il faudrait se contenter de l'ordinaire à la mode khampa, ces farouches nomades du Tibet oriental : de la viande de yack séchée sous la selle, un sac de tsampa (orge grillée) avec un peu de fromage accroché à la ceinture, une brique de thé tibétain, une gamelle pour faire chauffer de l'eau avec de la bouse de yack (il y en a partout) et un bol dans la poche ventrale de sa pelisse.

En randonnée sur le plateau, ayez toujours votre propre bol, les Tibétains ayant horreur de prêter le leur.

Il y des spécialités locales tel que :
Les momo sont de petits raviolis, fourrés à la viande ou aux légumes. Cuits à la vapeur ou frits, ils ressemblent aux jiaozi chinois.
La thukpa, une soupe à base de nouilles, légumes et viandes, ainsi que des currys assez rustiques.

Dans les villes, notons la présence de communautés musulmanes d'Asie centrale qui ont importé leur cuisine.

Au rayon conserves, friandises et fruits secs, un peu partout dans les villes, beaucoup moins à la campagne.

Côté boisson, il y a le thé au beurre de yack (en fait, au beurre de la femelle du yack, la dri), appelé böcha. Ce lourd breuvage salé et de rancidité variable compose, avec la tsampa, le régime habituel des nomades tibétains.
Les autochtones consomment aussi du cha ngamo, un thé au lait sucré.

Côté alcool, vous avez le Chang. Bière d'orge artisanale, désaltérante et au petit goût de vin nouveau.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Vietnam

Du Nord au sud vous découvrirez pendant 3 semaines le Vietnam au travers de son passé colonial mais aussi de sa nature avec ses rizières, les villages typiques des Hmong, en passant par la magique baie de Lan Ha, baie d'Halong moins touristique et ses coutumes et enfin par le sud et le Delta du Mekong.

hoang su phi riziere terrasse nature hmong ethnie vietnam monplanvoyagemy tho delta mekong fleuve port bateau vietnam monplanvoyage

Vous débuterez votre séjour par Hanoï qui a su préserver toute son authenticité avec ses nombreux lacs et jardins soignés, ses vestiges de la période coloniale et sa vie dans les rues.

vietnam hanoi monplanvoyagehanoi rue vie locale habitant cafe restaurant vietnam monplanvoyage

Vous admirerez ensuite les paysages uniques de la région de Hoang Su Phi. Vous allez vivre avec les villageois du Nord du Vietnam et découvrir avec eux leur vie quotidienne pendant quelques jours et loger chez eux. 

ha giang maison coutume tradition vietnam monplanvoyage

Avec un guide local, vous allez faire des randonnées au travers des rizières. Vous serez émerveillés par la campagne vietnamienne dans sa simplicité la plus pure hors des sentiers battus.

ha giang habitant balade randonnee agriculture riziere terrasse campagne vietnam monplanvoyage

Puis, vous partirez rejoindre la ethnie des Hmong dont l ́activité artisanale est le tissage du chanvre par les femmes du village. Organisées en coopératives et soutenues par une association non gouvernementale, elles entretiennent leur tradition en voie de disparition. C'est l’occasion de découvrir le mode de vie de cette ethnie du grand nord.

hmong ethnie village champ vietnam monplanvoyagehmong ethnie tissage artisanat femme vietnam monplanvoyage

Puis vous continuerez vers le Plateau de Dong Van. C’est le plateau de pierre calcaire le plus gigantesque du Vietnam et les paysages de la région sont grandioses. Vous partirez faire une randonnée pour découvrir d'autres villages Hmong. Vous y apercevrez leurs terres agricoles en terrasse.

dong van agriculture campagne vietnam monplanvoyagedong van village marche hmong ethnie vietnam monplanvoyage

Puis, vous partirez en croisière sur la rivière Nho Que. Cette rivière est encaissée au fond de la Vallée Pa vi. Vous naviguerez au travers de falaises abruptes qui donnent une allure des fjords scandinaves. Vous atteindrez ainsi le lac Babe et dormirez chez l'habitant dans une maison traditionnelle en bois sur pilotis. 

babe lac maison architecture vietnam monplanvoyagebabe lac bateau dong van nature vietnam monplanvoyage

Puis, vous continuerez votre navigation sur la rivière Nang et admirerez les paysages de cette vallée et les nuances de vert.

dong van vallee croisiere bateau falaise vietnam monplanvoyage

Vous atteindrez la région Thai Nguyen réputée pour ses plantations de thé et retour à Hanoi.

Thai Nguyen the plantation agriculture vietnam monplanvoyage

Vous partirez pendant 2 jours en croisière dans la Baie de Lan Ha, une alternative à la Baie d’Halong déjà très touristique et polluée. Vous y verrez les villages flottants typiques de la région. Vous naviguerez entre les pains de sucre, les tunnels, l'île de Cat ba et ressentirez la sérénité du lieu et l’immensité des falaises abruptes. 

lan ha baie pain sucre village peche vietnam monplanvoyagelan ha baie grotte kayak nature vietnam monplanvoyage

Puis direction le sud, en train, vers Hue pour découvrir sa citadelle impériales, la rivière des parfums et ses tombeaux.

vietnam hue monplanvoyagehue pagode riviere parfum vietnam monplanvoyage

Puis vous verrez une autre nature du Vietnam du côté de Hoi an au cœur d'un paysage de toute beauté, entre montagnes, lagunes et Mer de Chine. Vous déambulerez parmi les petites ruelles, demeures en bois chinoises, maisons aux façades colorées, galeries d'art et antiquaires.

Vous vous laisserez guider par les senteurs et les couleurs au fil des balades.

vietnam hoian monplanvoyagehoian maison couleur architecture vietnam monplanvoyage

Puis vol domestique vers le poumon économique du Vietnam, Ho Chi Minh Ville ancienne Saïgon. Vous y découvrirez sa culture et ses marchés typiques.

ho chi minh saigon marche food fleur vietnam monplanvoyageho chi minh saigon basilique culture art vietnam monplanvoyage


Changement d’environnement et direction le delta du Mékong où vous embarquerez à bord d'un bateau local pour une balade sur le fleuve.

delta mekong croisiere bateau vietnam monplanvoyage

Vous y découvrirez les activités quotidiennes du delta, les coutumes locales, dégusterez les produits locaux et partagerez une expérience culinaire unique avec les habitants.
Cette escale se clôturera par la visite du très réputé marché flottant Cai Rang, c’est un des marchés les plus typiques des régions du sud du Vietnam.

vietnam ho chi minh monplanvoyagevietnam marche monplanvoyage


Vous vous dirigerez vers la porte d’entrée au Delta du Mékong. Vous naviguerez sur le delta puis direction la région de Vung Liem pour passer la nuit chez l'habitant et vous participerez à la préparation du dîner avec la famille d’accueil.

ben tre mekong delta bateau marche vietnam monplanvoyagedelta mekong food cuisine plat vietnam monplanvoyage

Vous découvrirez la région avec un local et vous baladerez entre d’immenses vergers et de petits canaux au bord de la mangrove. Vous découvrirez l'artisanat local avant votre retour à Ho Chi Minh Ville.

delta mekong mangrove bateau nature vietnam monplanvoyagedelta mekong food bonbon cuisine vietnam monplanvoyage

 

Ce carnet inspirationnel inclus des guides francophones qui vous accompagneront pendant tout votre séjour, toutes les randonnées, hébergement et transfert terrestre au Vietnam.

 

Thailande

Pour cette fin d'année, vous partirez à la découverte de la capitale de la Thailande Bangkok, à la découverte de sa culture en pays de Siam et de la gastronomie locale. Puis vous terminerez votre séjour par quelques jours sur les plages paradisiaques de la Thaïlande.

plage krabi thailande monplanvoyage

A votre arrivée à Bangkok, vous découvrirez au fil de l'eau en bateau les klongs de Thon Buri. Vous découvrirez ainsi la vie traditionnelle au bord des canaux et la vrai culture thaïe.

bangkok marche canal thailande monplanvoyagethonburi bangkok canal thailande monplanvoyage

Bien sûr, vous visiterez la maison de Jim Thomson en teck, dans le plus pur style de l’architecture traditionnelle thaïlandaise. Vous y découvrirez également un jardin luxuriant pour profiter de la quiétude des lieux.

maison jim thomson architecture bangkok thailande monplanvoyagemaison jim thomson jardin bangkok thailande monplanvoyage

Puis direction le quartier chinois de Bangkok pour découvrir le marché et ses habitants.

sampeng marche bangkok thailande monplanvoyage

Une journée sera consacrée à la visite du Palais royal, un des joyaux de la Thaïlande et vous y verrez le Bouddha le plus vénéré du pays, le Bouddha d'émeraude. Après cette visite, vous irez au marché aux fleurs aux milles couleurs et senteurs. Elles sont utilisées pour constituer des guirlandes pour les offrandes aux statues de Bouddha dans les temples.

bangkok palais bouddha royal thailande monplanvoyagemarche fleur bangkok thailande monplanvoyage

A Bangkok, vous logerez en hôtel 4* avec une belle vue sur la ville depuis le restaurant.

hotel bangkok hebergement vue thailande agence monplanvoyage

Vous visiterez également le fameux marché de Mae Klong avec le passage du train puis vous irez au Parc mémorial de Amphawa. Une balade en bateau sera prévue le soir pour aller voir les lucioles.

Vous logerez en maison d'hôtes typique à Amphawa.

marche maeklong bangkok thailande monplanvoyagehotel amphawa hebergement authentique local thailande agence monplanvoyage

Direction les mangroves en bord de mer et observation des pêcheurs locaux. Vous partagerez avec la famille un déjeuner local pour découvrir l'hospitalité thaïe.

amphawa marche bangkok thailande monplanvoyageamphawa food poisson thailande monplanvoyage

Vous passerez une journée entière au site historique de Ayuthaya pour y visiter les principaux temples et découvrir les joyaux de la culture siam.

ayuthaya temple culture thailande monplanvoyage

Vous logerez dans un parc magnifique rempli de quiétude poiur profiter pleinement des lieux.

ayuthaya hotel hebergement parc nature thailande agence monplanvoyage

Enfin, vous terminerez votre séjour par 5 jours en bord de mer au sud du pays dans un hôtel 4* pour profiter des plages aux eaux turquoises.

 krabi plage sable mer eau turquoise thailande monplanvoyage

 

Votre séjour inclus l'accueil et les transferts aéroports. 

Vous serez logés en hôtel 3* ou 4* en petit-déjeuner sur la base d'une chambre double.

Les transferts en véhicule privé climatisé et en transport en commun avec guide francophone, sauf les journées libres

Toutes les visites et croisières mentionnées dans le programme sont aussi comprises et les repas si ils sont précisés.

Vous disposerez aussi de 02 bouteilles d’eau minérale en voiture par jour par personne.

Tibet

Le Tibet fascine avec sa beauté exceptionnelle des hauts plateaux, ses montagnes et sa lumière. On y découvre la chaleur d’un peuple avec sa tradition, sa ferveur religieuse sans égale sans oublier les monastères et leurs cortèges de moines bouddhistes.
De par sa nature, ce pays attire les plus grands fans de treks et d’aventures pour admirer des panoramas uniques.

tibet riviere montagne nature randonnee monplanvoyagetibet monastere moine boudhisme religion sacre monplanvoyage

Vous arriverez avec un vol international à Lhassa, via la Chine, ville légendaire qui est traversée par la « rivière du bonheur », la rivière Kyichu.

lhassa ville panorama tibet monplanvoyage

Vous admirerez le premier temple tibétain, le temple sacré du Jokhang sur la place Barkhor et le célèbre palais du Potala classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

lhassa jokhang temple sacre moine boudhisme tibet monplanvoyagelhassa potala palais culture tibet monplanvoyage

Baladez-vous dans le vieux quartier traditionnel de Lhassa pour vous imprégner de la culture tibétaine.

lhassa quartier rue local tradition tibet monplanvoyage

Vous visiterez également vos premiers monastères tel que le monastère de Drepung et le monastère de Sera.

lhassa drepung monastere boudhiste moine religion tibet monplanvoyage

Direction Shigatse (3900m d’altitude) avec une vue imprenable sur les cols élevés et les lacs d'un bleu profond.
Il y aura une visite de Gyantse avec le monastère Pholkor & Kumbum.
La route panoramique vers Shigatse à travers la campagne tibétaine typique vous offrira des vues magnifiques.

gyantse monastere moine boudhisme sacre religion tibet monplanvoyageroute shigatse paysage lac montagne tibet monplanvoyage

Vous prendrez encore de l’altitude en allant vers Rongbuk.
Sur le chemin, une visite du monastère de Tashilhumpu de Panchen Lama sera planifiée puis vous traverserez Gyatchula (un passage de 5200m) et enfin vous explorerez le monastère de Rongbuk (le plus haut monastère du monde).
Vous serez logés dans une maison d’hôtes dans une ambiance typiquement tibétaine. Attention pour une nuit, il faudra vous privez de douche.

shigatse monastere moine boudhisme religion tibet monplanvoyagerongbuk monastere moine boudhisme religion montagne everest tibet monplanvoyage

Le lendemain matin, vous ferez une randonnée jusqu'au camp de base de l'Everest (5200m) et explorerez l'un des lieux emblématiques et incroyables du monde avec une vue imprenable sur l'Himalaya, y compris le mont Everest.

everest camp montagne trek randonnee nature tibet monplanvoyage

Après cette expérience unique, vous retournerez à Shigatse puis Lhassa. Vous repartirez pour d’autres paysages, le lac sacré de Namtso. Le paysage est à couper le souffle ! Promenez-vous dans ce lieu unique où vous vous sentirez seul au monde pendant 2 jours.

namtso lac sacre nature montagne tibet monplanvoyagenamtso lac sacre yak nature montagne tibet monplanvoyage

De Lhassa, vous prendrez le train direction Beijing et la Chine et vous traverserez toute la plaine du nord de la Chine vers le plus haut plateau du Qinghai-Tibet. Les paysages vous charmeront !!
Vous passerez votre dernière nuit en Chine avant votre vol retour.

tibet sky train paysage montagne monplanvoyagetibet sky train paysage monplanvoyage

Vietnam

vietnam carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Passeport valide au moins 6 mois après la date d'entrée sur le territoire et pour tout séjour de plus de 15 jours : visa ou e-visa.
Pour des séjours de moins de 15 jours / 14 nuits, les Français sont exemptés de visa jusqu'au 30 juin 2021.
Il faut également présenter une preuve de sortie du pays (billet retour d’avion).

En cas de double entrée sur le territoire vietnamien, les voyageurs ne bénéficient que d’une seule exemption. Il est conseillé d’utiliser cette exemption pour la première entrée, puis d’utiliser un visa à entrée simple pour la 2e entrée. En cas d’entrées multiples, il faut un visa à entrées multiples.

Les visas Tourisme à entrées multiples sont nécessaires si vous voulez séjourner au Vietnam, en sortir, puis retourner au Vietnam. Ils sont de 4 sortes : 1 mois avec entrée unique, 1 mois avec entrées multiples, 3 mois avec entrée unique ou entrées multiples.

Visa Tourisme : il existe plusieurs façons d’obtenir ce visa. Soit le demander directement auprès du consulat de votre pays (prix variable selon pays), soit passer par une agence de visas, soit enfin demander un visa à l’arrivée
La 4e option pour obtenir le visa Tourisme est le visa électronique (E-visa) qui se demande en ligne en cliquant sur le lien suivant e-visa Vietnam.
Ce visa électronique est valable 30 jours

 

CLIMAT
Situé dans la zone des moussons, le Vietnam bénéficie d'un climat chaud et humide, du nord au sud.

AU NORD
De novembre à fin avril-début mai, c’est l’hiver vietnamien. L’avantage est qu’il ne fait jamais trop chaud à Hanoi et dans sa région (delta du fleuve Rouge) : 15 à 20 °C en journée, il peut même faire un peu frais
L’inconvénient est que le temps est souvent gris, brumeux, voire pluvieux. En revanche, dans la région montagneuse du Nord-Ouest (Điện Biên Phủ) en hiver, le climat est beaucoup plus favorable, moins humide et plus chaud.

De mai à octobre : « l'été ». Bien qu'il pleuve, cette période est la plus sèche de l'année et celle des températures les plus élevées.
En fin de saison, de septembre à novembre, le Nord peut connaître quelques typhons assez puissants, venus de la mer l’Est
Les mois de juillet et août sont la meilleure période.

AU CENTRE
La meilleure période va de février à mai. Évitez la période entre novembre et fin janvier : il pleut beaucoup. Le temps s'améliore à mesure que la fête du Tết se rapproche. La mousson d'été se déroule de mai à novembre.
Septembre et octobre est une époque des changements de mousson et des typhons peuvent se former et s'abattre sur le littoral.

AU SUD
La meilleure période : de décembre à avril, c'est la période sèche et ensoleillée.
Février est le mois où il pleut le moins de l'année. Mars et avril sont les mois les plus chauds.

 

DECALAGE HORAIRE
Plus 05h00 en été à Hanoi et plus 06h00 en hiver.

 

DEVISE
Le đồng (Dg).

L’euro et le dollar américain sont très courtisés, et changés sans problème partout dans le pays.
Dans la pratique, on peut en effet parfois payer en dollars ou en euros.

Les devises étrangères s’échangent sans commission dans les bureaux de change et les banques, ainsi que dans certains hôtels.

Nous vous conseillons de changer progressivement et non pas en une seule fois, et de garder sur vous des petites coupures (pas toujours facile de payer avec de gros billets).
ATTENTION : le dồng n’est pas convertible en euros à l’extérieur du pays ; mais au retour (après le voyage), s’il vous reste des dôngs, on peut obtenir des dollars US. Tentez votre chance dans un des comptoirs de change de l’aéroport.

Il y a des distributeurs acceptant Visa et MasterCard partout, y compris dans les petites villes.

 

LANGUE
Le VIETNAMIEN, ANGLAIS, FRANÇAIS.

 

RELIGION
A majorité bouddhisme, taoïsme.

  

SANTE
Il est recommandé de faire le vaccin contre l'hépatite A et la typhoïde et d'être à jour sur les vaccins universels.

Vaccin contre l'encéphalite japonaise : l’encéphalite japonaise sévit en permanence mais surtout par épidémies en période de mousson.

II n'y a pas de paludisme dans les grandes villes, ni dans les villes côtières touristiques, ni dans les plaines de rizières.
Porter, dès le coucher du soleil, des vêtements couvrant le maximum de surface corporelle, au mieux imprégnés de répulsifs antimoustiques. Enduire les parties découvertes d'un répulsif antimoustique cutané réellement efficace contre les moustiques tropicaux.

Il faut éviter, autant que faire se peut, les crudités, les viandes non cuites.

Évitez aussi le lait et ses dérivés (encore plus rares, car les Vietnamiens ont horreur des laitages et des fromages, en dehors de La Vache qui rit.

Méfiance surtout avec les coquillages et autres mollusques, mais aucun problème avec les produits comme la langouste ou le crabe.

Les fruits et légumes peuvent être consommés s'ils ont été pelés, lavés ou cuits.

Ne pas boire l’eau du robinet.

 

TRANSPORT
La moto-taxi (xe ôm) est, en gros, ce qui a remplacé le cyclo-pousse au Vietnam. On en voit à chaque carrefour. La course ne coûte guère plus que ce qu’elle coûtait en cyclo et c’est évidemment bien plus rapide.

Il existe de nombreuses compagnies de taxis dans les grandes villes. Prix en dôngs affichés au compteur. C'est le moyen de transport le plus fiable et le plus sûr en ville.

Le bus est le moyen de transport le moins cher. Réseau dense de communications par minibus ou bus.
Les meilleures compagnies sont Phương Trang et Mai Linh, bien représentés dans le sud et le centre du pays, mais très peu dans le Nord.
En revanche, les minibus publics qui circulent d’un village à l’autre sont souvent en mauvais état.

En règle générale cependant, hormis la N1, les autoroutes et quelques tronçons qui s’y rattachent, la qualité des routes et de la conduite du chauffeur varient de l’acceptable au très mauvais
Un moyen pratique (et guère plus cher que le bus classique) de voyager d'un bout à l'autre du pays est la formule Open Tour. Il s'agit de bus affrétés par des compagnies privées (comme Thesinhtourist). Ils desservent certaines grandes villes et lieux touristiques sur l'itinéraire Hanoi - Huế - Hội An - Nha Trang - Dalat - Hồ Chí Minh-Ville, et inversement.
On peut acheter un billet pour l’itinéraire complet, soit en fixant à l’avance ses dates de voyage, soit en gardant tout ou partie des dates en open.

Le réseau ferroviaire s'améliore d'année en année. Les trains vietnamiens partent et arrivent à peu près à l'heure. Les trains express reliant Hanoi à Hồ Chí Minh-Ville portent le nom d'express de la Réunification.
Il existe aussi des wagons spéciaux pour les voyages de nuit, qui sont rattachés à des trains réguliers. Destinés aux étrangers, ils renferment des compartiments plus confortables et luxueux, comprenant 2 ou 4 couchettes.

Seuls les titulaires d’un permis de conduire vietnamien ont le droit de conduire au Vietnam. Certes, le permis international est théoriquement accepté depuis 2015, pourvu qu’il soit accompagné d’une traduction certifiée en vietnamien par la police locale. Par ailleurs, le conducteur étranger doit obligatoirement prendre un guide vietnamien dans la voiture.
Conduire soi-même au Vietnam est un réel danger.
Le seul conseil que l’on donne : louer une voiture avec chauffeur

Dans les villes et les régions plates, notamment les deltas, le vélo est un excellent moyen de visiter en toute liberté.

La location de scooters et motos de plus de 50 cc est maintenant légale et possible. Vous devez être couvert par votre propre assurance.
Le casque est obligatoire et il convient de respecter les limitations de vitesse !
En montagne, ne pas louer des motos automatiques car elles n’ont pas de frein-moteur

Au Vietnam, on roule à droite.

Deux routes relient le Nord au Sud : l’ancienne route Mandarine (route n° 1 aujourd’hui), qui longe la côte du Vietnam, et la « piste Hồ Chí Minh », une nouvelle route bitumée qui passe par les Hauts Plateaux. Les routes à 4-voies existent et le réseau s’agrandit chaque année.
D’une façon générale, les routes sont aussi bonnes au Sud qu’au Nord et on ne roule jamais vite au Vietnam.

 

VIE PRATIQUE
Pas besoin d’un adaptateur.

On ne s'énerve pas, on ne hausse pas la voix, on n'invective pas, même en cas de grave désaccord (surtout en public). Ça ne se fait pas.

Offrir sa carte de visite est fondamental pour entamer un dialogue ou une relation. On la donne (et la reçoit) à deux mains.
Même si vous avez raison, n'écrasez pas lourdement l'adversaire. Il faut toujours laisser une petite porte de sortie. Il est psychologiquement désastreux que l’autre perde la face.

Pas de nudisme sur les plages. En ville, éviter les shorts et les torses nus. Tenue correcte dans les temples et pagodes (jambes et épaules couvertes, et parfois il faut se déchausser avant d'entrer).

Quand un Vietnamien vous invite, apportez toujours un cadeau. Il n’ouvrira pas le paquet devant vous. Laissez l’étiquette du prix (il a bien une valeur même s’il est bon qu’elle ne soit pas trop élevée ; il serait gêné). Laissez la facture pour qu’il puisse l’échanger. Évitez les fleurs (funérailles), les montres (sa vie est comptée), les couteaux (danger) et le savon (saleté).

Le sexisme vietnamien est un fléau national. La pression sur les femmes est très forte.

 

TELEPHONE
De la France vers le Vietnam: 00 + 84 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
Du Vietnam vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

On peut utiliser son propre téléphone portable au Vietnam, avec l’option « International ». Renseignez-vous auprès de votre opérateur sur les conditions d’utilisation de votre portable à l’étranger.
Acheter une carte SIM/puce sur place : une option avantageuse pour certaines destinations. Il suffit d’acheter à l’arrivée une carte SIM locale prépayée chez l’un des opérateurs (Viettel, Vinaphone, Mobiphone...), dans les boutiques de téléphonie ou à l’aéroport. On vous attribue alors un numéro de téléphone local et un petit crédit de communication.
Avant de payer, essayez cette carte SIM dans votre téléphone, préalablement débloqué, afin de vérifier si celui-ci est compatible.

 

CUISINE
Elle est fine et légère, diététique. Un ingrédient de base sépare foncièrement les cuisines vietnamienne et chinoise : c'est le nước mắm, sauce brunâtre obtenue par la fermentation de poissons salés.

Il existe trois sortes de riz :
- le riz normal avec des grains ronds et blancs ;
- le riz gluant qui présente des grains opaques (il sert à confectionner des gâteaux et des offrandes) ;
- et enfin le riz parfumé reconnaissable à ses longs grains.

Le Phở : cette soupe de nouilles, originaire du Nord, s’est répandue dans tout le pays jusqu’à devenir un vrai symbole national. On la sert dans un grand bol. Il s’agit d’un bouillon obtenu en faisant bouillir des os, du gingembre et du nước mắm (évidemment !). On y ajoute des lamelles de bœuf ou de poulet, de la coriandre, de l’anis, des épices, et parfois des clous de girofle.

Il y a également quelques spécialités en pâtisserie vietnamienne :
Bánh chưng : les Vietnamiens ne mangent ce gâteau salé qu'à l'occasion de la fête du Tết. Gâteau de riz gluant enveloppé dans des feuilles de cocotier ou de bananier.
Bánh bao : brioche cuite à la vapeur, farcie de viande de porc, d'oignons, de champignons parfumés.
Bánh dẻo : à l'occasion de la fête de la Mi-automne. Gâteau à base de farine de riz gluant, fourré de fruits confits, de graines de sésame, de graisse. Très sucré, il s’accompagne à merveille d’une tasse de thé au jasmin.
Mứt : fruits confits servis à l'occasion de la fête du Tết, mais on en trouve quand même le reste de l'année.

Il y a rarement d’entremets sucrés dans les restos. Le dessert vietnamien est plutôt composé de fruits frais que de pâtisseries.

La France a laissé au Vietnam quelques souvenirs gastronomiques comme le pain, La Vache qui rit et les yaourts.
Enfin, les Vietnamiens sont devenus de grands amateurs de glaces.

La boisson nationale est le thé.
La bière est très populaire et bon marché au Vietnam.
Le Vietnam est le 2e producteur mondial de café qui est très consommé.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Thailande

La Thaïlande a plusieurs visages. Tout d’abord, Bangkok, mégapole hyperactive et monstre urbain où l’on se perd avec plaisir. Puis, le Sud Est, à la frontière avec le Cambodge, ses îles, ses plages peu fréquentées par rapport à la région de Phuket où vous découvrirez une nature intacte. Sa cuisine moins épicée et sa mentalité un peu différente au Sud vous enchantera.  Enfin, le Nord, Thaïlande profonde, originelle avec ses anciens royaumes fondateurs, son rythme de vie détendu, ses temples bouddhiques, sa terre fertile, ses montagnes et ses forêts... Trois Thaïlande donc, physiquement et culturellement différentes.

bangkok marche food rue thailande monplanvoyagethailande trat plage ile palmier eau turquoise mer asie monplanvoyage

Cependant, d’un bout à l’autre de la Thaïlande se retrouvent les qualités nationales : une forte identité, le Siam n’ayant jamais été colonisé et ayant développé des arts, une culture et même un alphabet propres ; un sens aigu des conventions sociales et de la politesse, beaucoup de pudeur aussi, de calme et de dignité ; une forte religiosité et une quasi-vénération pour la famille royale, élue de Dieu; enfin, pas mal d’humour, et un solide appétit. Le Thaïlandais est épicurien, toujours prêt à faire la fête, à bien manger et à bien boire.
Bienvenue au pays du sourire !

thailande food gastronomie street asie monplanvoyagesiam palais culture histoire thailande asie monplanvoyage

Vous débuterez votre séjour de 15 jours par la capitale Bangkok.

Vous commencerez à visiter le marché des fleurs avec un guide local francophone. Ici, les restaurants, les hôtels et les fleuristes viennent acheter leur stock de fleurs cultivées localement. Puis direction le célèbre Wat Pho avec son énorme bouddha dorée où votre guide vous expliquera tout ce qui entoure la religion bouddhiste et l’importance du culte en Thaïlande. 

bangkok marche fleur thailande asie monplanvoyagebangkok palais bouddha culte religion bouddhisme thailande asie monplanvoyage

Dans un tuk tuk local, transfert vers le Grand Palais qui est le coeur royal et religieux du pays avec le Bouddha de Jade très vénéré et les salles royales de couronnement. 

bangkok palais royal bouddha jade religion culte thailande asie monplanvoyage

Avec la navette locale, vous longerez la rivière pour apprécier un déjeuner thaïlandais dans un restaurant en bord de rive dans une vieille maison en teck. Puis vous embarquerez sur un bateau privé longtail qui vous emmènera à travers les nombreux klongs (canaux) qui couvrent la ville. 

bangkok canal klong transport thailande asie monplanvoyage

Vous verrez une transformation rapide entre la ville vibrante de Bangkok et sa banlieue, lieu de détente avec des temples dorés et des hommes âgés en train de pêcher le long du rivage. 

bangkok fleuve temple religion thailande asie monplanvoyage

Vous prendrez ensuite la direction du Nord de la Thaïlande, Chiang Mai avec ses temples, son marché central, où les gens de la campagne viennent pour vendre leurs produits et stocker leurs fournitures. Vous y découvrirez une vie plus locale.

chiang mai marche panier artisanat thailande asie monplanvoyagechiang mai pagode religion culte thailande asie monplanvoyage

Vous irez voir les contreforts de l'impressionnant Temple Doi Suthep situé au sommet d’une colline comme une sentinelle au-dessus de la vallée. Les moines qui chantent créent une atmosphère unique. Le site a été un lieu de culte depuis le 14ème siècle, et est l'un des sites les plus sacrés pour les Thaïlandais. 

chiang mai doi suthep temple moine bouddhisme thailande asie monplanvoyage

Enfin, vous irez dans la campagne dormir chez l’habitant entourés de rizière. Vous comprendrez la vie traditionnelle et l’importance de la médecine traditionnelle dans la région. 

Vous apprendrez et participerez aux différentes étapes de la culture du riz pour comprendre l’écosystème et les projets environnementaux et sociaux qui sont initiés avec les communautés locales.

Vous traverserez des potagers où l'on produit de l'engrais organique à partir des restes déchets et une visite guidée en vélo à travers les terres agricoles et les vergers du village thaï vous permettra d’apprécier cet environnement unique.

Bien sûr un massage thaï traditionnel moyennant supplément peut être demandé.

chiang mai culture riz riziere fermier thailande asie monplanvoyagechiang mai agriculture fermier fruits legumes food thailande asie monplanvoyage

Une visite des plantations de thé sera également planifiée et une descente en rafting (débutants acceptés) pour descendre la rivière qui vous emmènera dans un village traditionnel thaïlandais. 

chiang mai the plantation culture campagne thailande asie monplanvoyage

Vous dormirez chez l’habitant et partagerez les us et coutumes des villageois et plus particulièrement un atelier culinaire. Vous préparerez un authentique repas thaï.

Vous verrez également un levée de soleil magnifique sur la campagne thaïlandaise et irez dans un marché local.

chiang mai food cuisine thailande asie monplanvoyagechiang mai market food thailande asie monplanvoyage

Un autre atelier culinaire vous sera proposé pour préparer un barbecue de style campagnard très apprécié par les habitants.

chiang mai barbecue food cuisine gastronomie thailande asie monplanvoyage

Vous retournerez à Chiang Mai et, direction Elephant Care. Ce programme est fait pour le bénéfice des éléphants et des locaux qui s’occupent d’eux. Vous apprendrez à préparer un repas sain pour les éléphants, vous les nourrirez et vous passerez des moments privilégiés avec eux. 

chiang mai elephant soin protection animal thailande asie monplanvoyage

Enfin, pour terminer votre séjour direction le sud et la province de Trat sur l’île de Koh Chang. Vous serez logés en RESORT & SPA.

Vous profiterez de plages désertes et aurez l’occasion de longer la côte en kayak. 

koh chang ile plage palmier sable mer thailande asie monplanvoyagekoh chang ile plage mer turquoise balneaire thailande asie monplanvoyage

Une randonnée avec guide peut être planifiée dans la vallée, puis, vous irez dans la montagne apercevoir la vie sauvage. Une fois le sommet atteint vous aurez une vue imprenable sur les collines et les vallées recouvertes de jungle. Un déjeuner sera prévu avant votre retour en véhicule à votre hôtel.

koh chang ile foret randonnee nature thailande asie monplanvoyage

Cette pause balnéaire vous enchantera pour clôturer ce séjour aux milles facettes !!

Ce séjour inclus tous les hébergements sur une base double en petit-déjeuner. Vous aurez également un guide francophone. Les transferts et transports seront aussi assurés ainsi que toutes les entrées aux temples et les activités mentionnées.

 

Turquie

Située aux confins de l’Europe et de l’Asie, avec un patrimoine historique, culturel et naturel extraordinaire, la Turquie offre des possibilités de découvertes infinies. Des rives du Bosphore, de la mer noire à la mer Méditerranée en passant par la Cappadoce, venez découvrir ses trésors.

istanbul mosquee bleue religion bosphore turquie monplanvoyagecappadoce roche calcaire nature turquie monplanvoyage

Ce pays possède un littoral de type méditerranéen où vous trouverez les principaux vestiges gréco-romains comme la fameuse ville d’Éphèse, cité grecque, classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

ephese archeologie grec culture theatre histoire turquie monplanvoyage

Pergame ou la cité antique d'Aphrodisias située un peu plus loin dans les terres est tout aussi magnifique.

aphrodisias site antique grec culture histoire turquie monplanvoyage

La Cappadoce, au cœur de l’Anatolie, possède un environnement sec et désertique avec des paysages à la beauté inoubliable.

Vous commencerez par Istanbul et avec un guide local vous découvrirez les monuments principaux d’Istanbul, à savoir le Palais de Topkapi, l’ancienne basilique de Sainte-Sophie, la place de l’hippodrome et la Mosquée Bleue. 

istanbul palais topkapi bosphore turquie monplanvoyageistanbul mosquee religion culture turquie monplanvoyage

Vous découvrirez aussi l’hospitalité turque au travers de sa gastronomie.

istanbul food kebab gastronomie turquie monplanvoyageistanbul cafe terrasse turquie monplanvoyage

Puis, direction la Cappadoce pour une balade dans la vallée Blanche et Rouge. Vous visiterez également le village d’Uçhisar et de Cavusin et échangerez avec les locaux.

cappadoce vallee nature roche turquie monplanvoyageuchisar cappadoce village grotte roche turquie architecture monplanvoyage

Une balade sera également prévue dans la vallée de l’Amour et de Pasabag. Vous y verrez de nombreuses églises avec des peintures murales décrivant la vie de Jésus-Christ, datant du 10ème siècle. C’est un paysage turque insolite, immense et fascinant, qui donne un caractère si particulier à la région avec ses vallées.

cappadoce pasabag nature balade randonnee turquie monplanvoyagecappadoce vallee amour roche calcaire nature turquie monplanvoyage

Route pour Konya avec visite d’une ville souterraine et d’un Caravansérail. Continuation vers Mevlana  et l'époque du grand mystique soufi Mevlana Celaleddin-i Rumi.

konya mosquee mevlana culture turquie monplanvoyage

Puis, arrivée au lac de Egirdir d’un bleu turquoise et vous y passerez la nuit pour apprécier sa nature.

egirdir lac nature turquie monplanvoyage

Vous atteindrez ensuite les bords de la méditerranée avec Antalya et découvrez ses petites ruelles typiques de la vieille ville.

antalya mer port cote turquie monplanvoyage

Route pour Kas avec visites de sites antiques magnifiques et vous atteindrez Kekova avec sa citadelle. Continuation vers Fethiye et vous visiterez un village fantôme abandonné, emblème du traité de Lausanne concernant les migrations de population entre la Grèce et la Turquie.

kas rue village architecture pierre turquie monplanvoyagefethiye lagon eau turquoise plage sable nature turquie monplanvoyage

Vous découvrirez une nature grandiose avec le parc national de Saklikent. Vous passerez la journée à explorer l'un des canyons les plus profonds du monde. Découvrez une citadelle lycienne en ruines, traversez la rivière du canyon et suivez un sentier étroit jusqu'au bout du canyon. Vous serez accompagné du guide pour découvrir cette nature environnante unique.

saklikent parc nature canyon turquie monplanvoyagesaklikent canyon nature parc eau randonnee turquie monplanvoyage

Départ matinal pour faire la route vers Ephèse pour la visite de ce qui fut le parangon de l’antiquité et de la basilique de Saint-Jean. Vous verrez aussi un site antique près des vasques naturelles en travertin de Pamukkale. Paysage surprenant !

pammukale therme cure bien etre turquie monplanvoyage

Enfin retour à la capitale pour prendre votre vol retour.

Le séjour comprend les hébergements en demi-pension avec tous les transferts terrestres et guide francophone ainsi que toutes les entrées des sites.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

NOUS CONTACTER
75, rue de Richelieu
75002 Paris
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Du Lundi au Vendredi 
de 09:00 à 19:00

HISCOX

APST

Atout France