Articles in Category: Afrique

Afrique description

Maroc

maroc carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Passeport valide au moins 3 mois à partir de la date d'entrée au Maroc.

 

CLIMAT
Le littoral atlantique (où se trouve Essaouira) jouit d’une situation agréable et tempérée, les hivers y sont cléments, les étés chauds et beaux sauf le mois d’août, qui est plutôt frisquet en raison du vent humide qui souffle en permanence.
Les alizés balayant la ville d’une fraîcheur bien agréable, même en été.

Le printemps est sans doute la meilleure période pour visiter le pays. Les arbres sont en fleur, et toute la nature est en majesté.

À l'automne en revanche, tout a été grillé par le soleil d’été, il vaut alors mieux opter pour Marrakech.
Pour les régions sahariennes, mieux vaut partir entre octobre et février.

Pour les régions situées au sud du Haut Atlas, comme Aït-Benhaddou, préférez la période d’octobre à mai car en plein été, la température est assez élevée.

 

DECALAGE HORAIRE
Moins 1h à Marrakech et moins 2h pendant le Ramadan.

 

DEVISE
Le dirham (Dh).

Cette monnaie n'est pas convertible et vous êtes censé quitter le Maroc sans dirham en poche (vous pouvez les changer à l'aéroport si vous avez conservé le ticket de change ou le ticket de retrait par carte).
Dans certains hôtels, et lors de vos achats dans les grandes médinas touristiques, il est souvent possible de régler en euros.

Dans les villes importantes, il y a des bureaux de change un peu partout, rattachés ou non à une banque. Les banques font aussi le change, mais leurs horaires sont plus limités
Bref, il est aisé de changer au Maroc, et l’opération est plus avantageuse que le retrait d’espèces ou le paiement par carte, qui comporte des frais.

D’une manière générale, évitez de changer à l’aéroport, le taux y est souvent bien moins avantageux qu’en ville.
Les distributeurs sont nombreux dans le pays et les cartes sont acceptées par la plupart des hôtels d’un certain niveau, ainsi que dans certains restaurants, magasins et stations-service. La carte la plus largement acceptée est la carte Visa.

 

LANGUE
L’ARABE et le FRANÇAIS.

 

RELIGION
L’islam.

 

SANTE
Il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).
Aucune vaccination n'est exigée pour les voyageurs en provenance d'Europe.

Pour les fruits et légumes lavez-les, pelez-les ou faites-les bouillir.

Consommez les viandes bien cuites et servies fumantes, bannissez les viandes saignantes et rabattez-vous donc sur les couscous, tajines et méchouis, qui ne posent pas de problème.
Ne pas consommer de lait et ses dérivés non pasteurisés.

Eviter de boire l’eau du robinet.

 

TRANSPORT
Les bus sillonnent tout le pays et vous amènent dans les coins les plus reculés à des tarifs raisonnables. Demandez systématiquement un reçu ou un titre de transport, les bus sont contrôlés.

En principe, les bagages sont facturés (5 Dh par bagage; petite surtaxe au-dessus de 10 kg). Présentez-vous longtemps en avance, car vous ne serez pas seul. Les cars locaux s'arrêtent partout (s'ils ne sont pas complets).
S'il fait très chaud, faites comme les Marocains, prenez les bus dès le petit matin.

Les petits taxis sont des petits véhicules officiels, qui n'ont pas le droit de sortir des villes. Les tarifs sont très abordables, surtout si on connaît les règles du jeu. Dans les grandes villes, ils sont en principe munis d'un compteur. Le cas échéant, rappelez au chauffeur de le mettre en marche. S’il refuse, pas de problème, descendez.

Louer une voiture est une excellente solution. Une voiture permet de pénétrer à l'intérieur du pays et de profiter au maximum du séjour.
Tous les grands loueurs sont présents au Maroc.
Petite précision : il est interdit de quitter le pays avec une voiture de location, même pour ne passer qu’une journée dans les enclaves espagnoles de Ceuta et de Melilla.
Les contrats d'assurance (même tous risques !) ne vous garantissent plus si vous quittez une voie goudronnée pour emprunter une piste avec un véhicule de tourisme.
- Demandez un exemplaire vierge de constat à l'amiable.
- Assurez-vous que le tarif sur lequel vous vous êtes mis d'accord inclut bien l'assurance de base et les taxes de 20 % (que certains loueurs rajoutent au dernier moment, une fois le contrat signé !).
- Si vous louez depuis l'étranger, faites-vous confirmer par e-mail le maximum d'informations.
- Au moment de la prise du véhicule, le loueur vous demandera une empreinte de carte de paiement internationale en caution. C'est une procédure habituelle, au Maroc comme ailleurs. Mais attention à ne pas la signer sans montant indiqué dessus.

Trois notions importantes sont royalement ignorées : le niveau de risque, l’anticipation et le respect d’autrui. De nombreux automobilistes ne respectent pas les stops, doublent n’importe où et n’importe comment, changent de direction sans clignotant, démarrent quand ça leur chante et n’ont aucune notion des distances de sécurité.
La conduire de nuit est vivement déconseillé. La quasi-totalité des cycles sont dépourvus de tout éclairage.
Ayez une conduite vigilante, préventive, et surtout roulez doucement

 

VIE PRATIQUE
Pas besoin d’adaptateur.

Si vous êtes invité dans une famille à la campagne, n’hésitez pas à répondre à toutes les questions que l’on vous posera et qui, parfois, vous paraîtront indiscrètes.
Les tapis des demeures individuelles sont aussi respectés que ceux des mosquées. Voilà pourquoi il convient de se déchausser avant d’entrer dans une pièce quand on voit des chaussures près de la porte.

On prolonge souvent la pause thé en acceptant plusieurs verres, même si l’on n’a plus soif.

Le fait que des jeunes hommes se promènent main dans la main (ou plutôt doigt dans la main) est un signe d’amitié et rien d’autre.

Donner quoi que ce soit en échange de l'hospitalité que l'on vous offre. Si par hasard votre hôte, que vous soupçonnez d'avoir très peu de moyens, vous somme de rester pour dîner, préférez l'accompagner au marché pour effectuer les achats nécessaires à la préparation du repas plutôt que de donner de l'argent.

Les shorts et les vêtements sans manches sont considérés comme indécents dans certaines régions peu touristiques. Idem sur les plages (le naturisme est interdit). Autour des piscines des grands hôtels, ne vous laissez pas non plus aller aux joies du bronzage topless. C'est une règle de respect élémentaire à l'égard du personnel marocain.

Ne pas essayer d'entrer dans une mosquée, une koubba, un mausolée qui n'est pas explicitement ouvert aux touristes.
Ne pas se moucher bruyamment en public, surtout pendant un repas.
Ne pas éructer bruyamment en fin de repas, sous prétexte de respecter une vieille coutume maghrébine. Toutes les familles ne pratiquent pas ainsi.
Ne pas refuser le thé que l'on vous offre.

 

TELEPHONE
De la France vers le Maroc : 00 + 212 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
Du Maroc vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

Possibilité d’utiliser son propre téléphone portable au Maroc avec l’option « International.

Acheter une carte SIM/puce sur place, si vous comptez passer des appels locaux (vers des lignes fixes ou des portables), c’est l’option à privilégier. Il suffit d’acheter à l’arrivée une carte SIM locale prépayée (20-30 Dh) chez l’un des trois opérateurs marocains (Maroc Telecom, Orange et Inwi). Pas mal de petits points de vente dans la plupart des villes.
On vous attribue alors un numéro de téléphone local et un petit crédit de communication. Avant de signer le contrat et de payer, essayez toutefois la carte SIM du vendeur dans votre téléphone, préalablement débloqué, afin de vérifier si celui-ci est compatible.

 

CUISINE
Les recettes de cuisine marocaine demandent une longue préparation. Dans les restaurants, pensez à les commander au moins quelques heures à l'avance.

Les salades sont généralement servies en début de repas. Une simple salade de tomates, d'oignons et de poivrons a une saveur particulière grâce à la coriandre ou au kamoun (le cumin). La salade méchouia, consommée de Tunis à Tanger, est réalisée à base de tomates et de poivrons cuits, d'ail, d'huile d'olive et de jus de citron. Dans les restaurants respectant la tradition, on vous apportera une variété de salades d'olives (meslalla), de fenouil, de carottes râpées parfois parfumées au jus d'orange, de feggous (des petits concombres longs et fins).

Le couscous est le plat que l'on mange traditionnellement le vendredi après la prière de dhuhr (de midi). Le couscous marocain n'est pas très épicé. La semoule de blé ou d'orge est roulée par des mains expertes, et cuite à la vapeur. Elle accompagne des légumes.

Le tajine est le plat le plus répandu au Maroc. Ce n'est pas tant une recette particulière, qu'un mode de cuisson. Rarement pimenté mais toujours épicé, parfois sucré, il est préparé à base de légumes et de poisson ou de viande.

Les soupes sont servies dans la plupart des petits restaurants, principalement la célèbre harira qui, pendant le ramadan, sert à rompre le jeûne quotidien.

Les briouates sont des petits beignets constitués de feuilles de pâte de pastilla et farcis de viande hachée, de cervelle, de saucisses, de poisson, d’amandes, etc.

La pastilla est un grand gâteau de pâte feuilletée aux amandes, fourré généralement de hachis de pigeon ou de poulet, et saupoudré légèrement de sucre et de cannelle.

Le méchoui est un plat de fête. Il marque souvent le dénouement d'un événement.
Les brochettes grillées sur les braises offrent l’avantage de constituer un repas rapide et bon marché, en plein air ou dans le souk. Elles se mangent avec du pain.
Les keftas sont des brochettes ou boulettes de viande hachée épicée. Il existe aussi les keftas de sardine, assaisonnées à l’huile d’olive et que l’on achète en petites boîtes dans n’importe quelle épicerie.

Le poisson : grâce au courant froid qui baigne les côtes atlantiques, le littoral marocain est très poissonneux. Mieux vaut consommer le poisson dans les villes côtières.

Concernant les pâtisseries, les plus connues sont les kaab el ghzal ou cornes de gazelle, mais vous pouvez essayer les briouates au miel et aux amandes.
La pastilla au lait, dite ktéfa est un dessert fait de feuilles de ouarka (pâte à base de farine et d'eau, qui doit être élastique) parfumées à la fleur d'oranger, superposées les unes sur les autres avec des amandes pilées, sur lesquelles on verse avant de servir un peu de lait refroidi.

Outre les bars à l'occidentale, l'alcool est également vendu dans certains supermarchés ou boutiques spécialisées
La bière locale est assez répandue.
Les vins locaux sont produits dans la région de Meknès (région de Volubilis) depuis l'époque romaine et dans l'arrière-pays casablancais. Ils présentent certaines qualités
Au Maroc, on consomme généralement du thé vert de Chine avec beaucoup de menthe.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Mozambique

Le Mozambique est un pays situé sur la côte sud-est de l'Afrique. Il séduit par son littoral et ses palmiers, ses traditions, ses cultures et son atmosphère.
Loin des sentiers touristiques, cette contrée du sud-est africain a beaucoup à offrir : longues plages bordées de dunes, eaux turquoise riches en poissons colorés, coraux préservés, et une vaste faune peuplée d’éléphants, de lions, d’oiseaux et de baleines à bosse pendant la migration (de Juin à Octobre).

plage sable mozambique monplanvoyage

Pendant ce séjour, vous partirez à la découverte des merveilles du sud.
Arrivée à Maputo, et installation à votre hôtel en bord de mer. C’est une ville dynamique et pleine de mystères. Entre les rues aux noms de grands personnages communistes, choisis lors de l’indépendance, les témoignages du passé colonial restent nombreux. Il suffit de se promener dans le centre-ville pour s’en rendre compte.

colonial batiment maputo mozambique monplanvoyagecolonial entree batiment maputo mozambique monplanvoyage

C’est aussi l’essence africaine. On le ressent surtout dans les marchés qui parsèment ses rues. Le plus typique est sans doute le marché aux poissons. Vous y trouverez toutes sortes d’espèces, directement sorties de la mer.

mozambique marche cuisine monplanvoyage

Puis vous partirez avec votre guide tôt le matin à la réserve de Maputo. Cette réserve sauvage est éloignée des safaris de masse et vous aurez l’impression d’être seuls au monde pour découvrir la faune.

elephant faune reserve maputo mozambique monplanvoyage

Puis, vous prendrez la direction du Nord vers Chidenguele pour atteindre votre Lodge, bâti sur les berges du lac Nhambavale, avec des vues sur les magnifiques dunes boisées.
 Vous serez entourés d’une nature préservée.

dune sable mozambique monplanvoyage

Vous profiterez de balades à pied à la rencontre de la communauté Inhandime et d’activités nautiques sur le lac pour observer cette magnifique faune.
Plus au nord, Vilanculos aux portes de l’archipel de Bazaruto.
Surplombant une baie aux eaux turquoise, c’est une petite et vibrante ville Mozambicaine bordée par des kilomètres de plages de sable blanc.


plage mer eau turquoise vilanculos mozambique monplanvoyage

Vous serez logés en lodge directement sur la plage pour apprécier ce lieu unique. Pendant ce séjour, vous partirez une journée complète en Dhow, bateau local, sur l’île de Bazaruto. Vous aurez peut-être la chance de voir des dauphins et d’apercevoir un dugong.
 Monter au sommet des magnifiques dunes de sable pour admirer l’époustouflant panorama entre 2 sessions de snorkeling.

lodge vilanculos plage mozambique monplanvoyageplage sable vilanculos mozambique monplanvoyage

Retour dans le sud, vers les dunes de Dovela. Votre lodge est entouré par la forêt côtière et le lac intérieur de Dongane, géré par une équipe passionnée de faune et de flore. Vous pourrez partir ainsi à la découverte de son incroyable environnement et voir un coucher de soleil magnifique.
 Vous comprendrez l’utilisation traditionnelle des plantes et du verger de la forêt faite par les locaux. 
Après le diner, une sortie observation des étoiles de l’hémisphère sud comblera votre séjour.
Il est également fantastique pour l’observation des baleines a bosse.
Vous aurez une 
plage déserte pour vous tout seul avec une piscine naturelle parfaite pour découvrir ou redécouvrir les joies du masque et du tuba.

mozambique dovela lodge monplanvoyagemozambique dune dovela monplanvoyage

C’est le lieu idéal aussi pour visiter les villages à la rencontre de la communauté Chopé dans leur vie quotidienne en toute simplicité et dans la plus grande tranquillité. C’est une véritable balade guidée au cœur de l’Afrique: le puits de Nhacoobo, l’école de Dovela, les jardins potager de Chume ou la fabrication de la farine de manioc sont autant d’occasion de rencontres et d’échanges avec les locaux.
Vous avez la balade près du lac de Dongane, lieu de pêche pour les jeunes du village et de lavoir pour les femmes ce qui offre la possibilité d’échanges très enrichissant.
Après ce séjour authentique au cœur du Mozambique, vous prendrez la direction de l’aéroport pour prendre votre vol international.

 mozambique chope village monplanvoyagemozambique culture dovela monplanvoyage

 

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Namibie

La Namibie est un pays étonnant de beauté et qui procure l’impression d’un territoire sans fin. Avec ses paysages préservés, la Namibie est l’un des plus grands pays d’Afrique avec de grands espaces, un ciel limpide et une très faible densité de population. Ce qui donne un sentiment de profonde liberté.
Ce sentiment de tranquillité et de calme s’associe à des paysages aux couleurs surprenantes.
De plus, la diversité de ses peuples offre un riche mélange de cultures et de traditions.

namibie desert namib sossusvlei dune sable monplanvoyagehimba peuple femme tradition namibie monplanvoyage

Vous atterrirez à Windhoek puis direction la capitale du Hereroland et rencontre des femmes Herero connues pour leur tenue traditionnelle.

femme herero tradition vetement chapeau namibie monplanvoyage

Vous découvrirez le parc national Etosha, appelé aussi le grand espace blanc. C’est l’un des plus grands parcs animaliers du monde.
Vous logerez dans un camp en pleine nature pour explorer la magie du parc national. Vous apprécierez la soirée autour du feu de camp pour échanger sur les observations de la faune que vous avez faite pendant la journée.

etosha parc national faune namibie monplanvoyageetosha parc national lodge camp namibie monplanvoyage

Le lendemain, vous repartirez dans le parc au travers de ses savanes immenses et arides parcourues par de nombreux troupeaux d’animaux. Après ces moments uniques, vous vous rendrez au village au milieu d'une forêt indigène de Mopane pour la nuit.

etosha parc national rhinoceros faune namibie monplanvoyageetosha parc national faune troupeau namibie monplanvoyage

Découverte également de la ville du bout du monde, Opuwo. C’est la porte d'entrée de Koakoland. C’est sur ce territoire que vous rencontrerez les Himbas, peuple semi-nomade du nord-ouest de la Namibie en voie de disparition. Ce peuple tente de préserver son mode de vie ancestral et traditionnel, basé sur l'élevage.

opuwo village tradition himba elevage namibie monplanvoyagehimba femme portrait tradition namibie monplanvoyage

Départ pour le Damaraland en pleine nature pour visiter le site de Twyfelfontein, vaste cirque montagneux dominé par un chaos de rocs lisses rouges et ornés d’environ 3.000 gravures rupestres datant du Néolithique.

damaraland peinture art namibie monplanvoyage

Puis, route pour le Parc de la Côte des Squelettes et continuation vers le sud, toujours dans le parc national de la Skeleton Coast pour rejoindre l’océan atlantique au niveau de Cape Cross.

skeleton coast desert parc national namibie monplanvoyage

Vous verrez un mélange de l'architecture des villages de pêcheurs du Cap néerlandais et de la côte ouest. Vous aurez des vues sans fin et c’est un spot idéal pour observer les otaries.

cape cross plage maison cote namibie monplanvoyagecape cross otarie cote plage namibie monplanvoyage

Vous descendrez le long de la côte vers Swakopmund, petite ville balnéaire de la Namibie située au nord du désert du Namib, sorte de « Deauville » du début du siècle, qui aurait gardé un étrange parfum d’époque, bordée de palmiers.

swakopmund art nouveau architecture ville plage namibie monplanvoyageswakopmund pont plage mer namibie monplanvoyage

Vous continuerez vers la magnifique lagune de Walvis Bay. Vous pourrez faire une excursion en bateau sur la lagune à la recherche des dauphins et des otaries.

walvis bay lagune dune sable mer namibie monplanvoyage

Après cette pause en bord d’océan, vous traverserez le désert du Namib, le plus aride du monde à la beauté époustouflante et vous logerez dans un ecofarm.

namib desert couleur aride namibie monplanvoyage

Le lendemain sera consacré aux célèbres dunes de Sossusvlei et au canyon de Sesriem. Dès l’entrée du parc de Sesriem, une large vallée s’enfonce dans le désert et se frais un passage au sein d’un enchevêtrement de dunes colorées et gigantesques. C’est ici le domaine des oryx, springboks et autruches.

sossusvlei dune sable namibie monplanvoyage canyon sesriem namibie monplanvoyage

Après la journée haute en couleur, vous irez voir les chevaux sauvages dans les plaines de Garub, appelés les chevaux du Namib.

garub plaine cheval sauvage namibie monplanvoyage

Puis, arrivée à Luderitz, semblable à une petite ville bavaroise du milieu du 19ème siècle, avec d‘un côté l’océan Atlantique glacé et les trois autres côtés un désert brûlant.

luderitz ville cote namibie monplanvoyage

Route vers la ville fantôme de Kolmankop envahie par le sable et qui a gardé son authenticité et, continuation vers le Fish River Canyon, le deuxième plus grand canyon du monde après celui du Colorado.

kolmankop ville fantome sable namibie monplanvoyagefish river canyon namibie monplanvoyage

Vous y séjournerez pour la nuit pour vous imprégner des lieux et profiterez d’un coucher de soleil au-dessus du lodge donnant sur la montagne Holoog et le parc du canyon Gondwana.
Vous découvrirez la forêt de Kokerboom et continuerez vers le Kalahari Desert, prolongement du mythique désert du Kalahari du Botswana, à l’est de la Namibie, avec ses paysages semi-désertiques de dunes rougeâtres et ses espaces de brousse. C’est la terre ancestrale du peuple Bushmen.

Kokerboom foret namibie monplanvoyagekalahari desert sable rouge namibie monplanvoyage

Vous logerez en lodge parmi les dunes de sable rouges. Un panorama féerique !

Une demi-journée sera consacrée au Kalahari Desert à la découverte de la faune et de la flore si particulière.

kalahari faune antilope desert namibie monplanvoyage

Après la magie des espaces namibiens, retour à l’aéroport pour prendre votre vol international.

Seychelles

Les Seychelles, véritable jardin d’Eden, représentent la destination balnéaire et nature ultime. On se baigne dans les plus belles plages du monde, au milieu de rochers de granit roses unique, et l'on se promène dans des forêts de coco de mer, endémiques des Seychelles. La savoureuse gastronomie créole parachève le tableau idyllique de cet archipel paradisiaque.

les seychelles archipel plages sable ocean indien balneaire monplanvoyageles seychelles cuisine food creole ocean indien monplanvoyage

Vous arriverez tout d’abord sur l’île de Mahé, la plus grande île de l’archipel. Vous serez logés dans un petit hôtel possédant un magnifique jardin tropical.

mahe ile hotel jardin tropical hebergement les seychelles ocean indien monplanvoyage

Cette île est réputée pour ses nombreuses randonnées et les points de vue magnifique qu’elles vous offrent. La randonnée de l’Anse Major relativement facile serpente le long de la côte nord-ouest de Mahé rocheuse, depuis la petite plage isolée d'Anse Major.

mahe ile randonnee balade anse major nature les seychelles ocean indien monplanvoyage

La randonnée à Cassedent, situé dans le parc national de Morne, est une relative longue marche de monte et descente en continu à travers les pins, palmiers et arbres endémiques, avec une chute d'eau naturelle à la fin de piste pour le lieu de repos idéal.

Vous avez également les randonnées au Morne Blanc. Il compte parmi les plus hautes montagnes de Mahé avec un sommet qui culmine à 667 mètres.
La montée est un peu abrupte et il faut compter environ 1h.

mahe ile morne nature arbre randonnee balade les seychelles ocean indien monplanvoyagemahe ile morne nature tropical randonnee balade les seychelles ocean indien monplanvoyage

Vous traverserez une vieille plantation de thé puis avec la hauteur arrivée à la forêt de brume. Beaucoup de jacquiers se tiennent sur le côté du chemin vers le haut de la montagne. Il existe de nombreuses cavernes et des trous cachés par une broussaille épaisse dans ce secteur, c’est pourquoi il est conseillé aux randonneurs, de ne pas s’aventurer en dehors du chemin. Au bout du trajet, vous parviendrez à une plateforme implantée au sommet de la falaise Morne blanc, vous procurant un point de vue surprenant depuis lequel vous pourrez admirer tropic birds, une zone forestière abritant une grande diversité d’espèces d’oiseaux endémiques des Seychelles.

mahe ile morne foret nature randonnee balade les seychelles ocean indien monplanvoyage

Enfin, vous avez les randonnées dans Gallas. Ce sentier ouvre un certain nombre de différentes vues panoramiques le long de la route, y compris une vue magnifique au sommet qui encapsule Beau Vallon Bay, tout le Nord de Mahé, et la côte orientale jusqu'à l'aéroport, avec l'ensemble de Victoria droite.

mahe ile gallas randonnee balade nature les seychelles ocean indien monplanvoyage

Partez également pour la journée en catamaran à la découverte du Parc Marin Ste Anne, avec une vue spectaculaire sur les îles avoisinantes. Vous découvrirez les innombrables merveilles du monde sous-marin des Seychelles. Bien sûr, vous profiterez d’un somptueux barbecue servi à bord et de très belles baignades avec tuba.

mahe ile parc marin saint anne faune les seychelles ocean indien monplanvoyage

Vous avez aussi avec un guide la découverte du sud sauvage de l’île. Commencez par une visite de la colorée place du marché de Victoria, rempli de poisson frais et d’épices locales. Puis, direction un ancien pensionnat d'enfants d’esclaves. De cette colline, vous pourrez profiter d'une vue spectaculaire sur les flancs de montagne et l’océan. Poursuivez avec une visite de la plantation de thé, et observez la variété de thés spéciaux vendus dans la taverne à thé.

mahe ile victoria marche food cuisine les seychelles ocean indien monplanvoyagemahe ile plantation the agriculture les seychelles ocean indien monplanvoyage

Vous visiterez la réserve naturelle de « Cap Lazare » et serez émerveillé par la vie marine colorée et les tortues terrestres, tout en dégustant un délicieux buffet créole.
Vous y resterez une bonne partie de la journée pour observer les tortues géantes et pour les merveilles de son monde sous-marin.

mahe ile lazare reserve faune nature les seychelles ocean indien monplanvoyage

Enfin profiter des magnifiques plages de l’île avant votre transfert sur l’île de Praslin. Vous serez logés au bord de l’eau dans un petit paradis terrestre.

mahe ile beach plage sable cocotier balneaire les seychelles ocean indien monplanvoyagepraslin ile hotel hebergement les seychelles ocean indien monplanvoyage

Partez à la découverte du Glacis Noir. Ce sentier mène à une tour de guet construite sur une colline surplombant la côte Est de Praslin, avec une belle vue sur La Digue et ses environs petites îles. Il est l'un des sentiers qui permettent aux visiteurs de découvrir palmiers endémiques dont le fameux Coco de Mer.

Faîtes une expérience unique, lors d’une visite guidée de la vallée de Mai de renommée mondiale, où le légendaire Coco-de-Mer pousse sous une voûte imposante de palmiers.

praslin ile randonnee balade vue les seychelles ocean indien monplanvoyagepraslin ile vallee mai randonnee balade reserve nature les seychelles ocean indien monplanvoyage

Le guide vous expliquera qu’il est apparenté à l’original et biblique jardin d’Eden, avant de vous escorter vers l’océan, direction Anse Lazio, réputée pour être la plus belle plage du monde. Nagez et plongez dans les eaux cristallines de cette divine plage est un moment exceptionnel.

praslin ile plage beach granit sable les seychelles ocean indien monplanvoyage

Depuis Praslin, vous pouvez également partir l'excursion de l’île Cousin. Au cours de ce voyage de trois heures, vous allez explorer le trésor de cette ancienne plantation de noix de coco. Cousin est parfait pour les personnes fans d’observation d'oiseaux et les amateurs d'écotourisme.

cousin ile granit les seychelles ocean indien monplanvoyage

Autre île à faire depuis Praslin est l’excursion de l’île de la Digue. Tout d'abord, mettez le cap sur l'eau cristalline de l'océan à bord d'un ferry inter-îles et atterrissez sur la pittoresque jetée à La Digue. À votre arrivée sur l'île, sautez sur un vélo et commencez l'exploration ! Des surprises vous attendent à tous les coins.

Nous vous recommandons de passer au moins une partie de votre temps à l'Union Estate. La propriété abrite le cimetière où reposent les premiers habitants de l'île et il se trouve également une plantation traditionnelle de coprah. Vous y verrez des tortues géantes, une ancienne maison de plantation à l'architecture charmante.

la digue ile velo balade les seychelles ocean indien monplanvoyagela digue ile tortue faune les seychelles ocean indien monplanvoyage

Puis direction la pittoresque plage Anse Source d'Argent, célèbre pour ses gros rochers de granite et son eau turquoise pour nager et se relaxer. Continuez sur les autres plages idylliques de l’île avant de rentrer à Praslin.

la digue ile plage beach sable anse source argent les seychelles ocean indien monplanvoyage

Bien sûr, profiter également des belles plages de Praslin tel que l’Anse Georgette avec son sable doux et sa piscine naturelle.

praslin ile plage beach sable anse georgette les seychelles ocean indien monplanvoyage

Un séjour de déconnexion et de paysages idylliques pour les amateurs de plongée et de balnéaires.

Maroc

Vous partirez découvrir l’Anti-Atlas marocain, région encore méconnue. Situées au sud-ouest du pays, cette région concentre une multitude de paysages à explorer entre les champs d’arganiers, les palmeraies et les nomades que vous rencontrerez sur la route.

anti atlas montagne neige maroc monplanvoyageanti atlas champs argan culture maroc monplanvoyage

De Taroudant à Tafraoute, puis en passant par l’océan à Mirleft, ce séjour sera haut en couleur entre les montagnes ocres, le désert de pierre et les palmeraies d’un vert intense.

anti atlas legzira plage sable cote atlantique maroc monplanvoyage

Arrivée à Agadir, votre chauffeur vous conduira directement vers l’océan atlantique à Mirleft où vous verrez un magnifique coucher de soleil.
Vous goûterez aux premières spécialités culinaires marocaines faites maison.

anti atlas mirleft sunset vue maroc ocean monplanvoyage anti atlas mirleft cuisine gastronomie food maroc monplanvoyage

Vous découvrirez une côte sauvage avec ses couleurs ocres, ses villages puis vous partirez à l’intérieur des terres pour découvrir votre première palmeraie.

anti atlas mirleft plage cote maroc monplanvoyageanti atlas Legzira plage arche ocre cote maroc monplanvoyage

Vous serez accueillis dans une maison d’hôtes au coeur d'une palmeraie où vous ressentirez l’hospitalité marocaine !

anti atlas tighmert food cuisine gastronomie maroc monplanvoyage

Vous continuerez vers un désert de roches assez lunaires et aux couleurs magiques avant d’atteindre les super canyons marocains.

anti atlas desert roche amtoudi route maroc monplanvoyageanti atlas canyon oued desert amtoudi maroc monplanvoyage

La maison d’hôtes où vous passerez les prochaines nuits est à flan de montagne. Vous aurez un paysage à couple le souffle depuis la terrasse et vous dégusterez une excellente cuisine.

anti atlas vue canyon hotel amtoudi maroc monplanvoyageanti atlas amtoudi food cuisine maroc monplanvoyage

Pendant tout une journée, vous partirez avec un guide francophone pour découvrir le canyon, peut-être même vous baigner dans les trous d’eau douce si la température le permet et visiterez les Agadir (greniers à grain utilisés autrefois pour le stockage).

anti atlas canyon balade randonnee amtoudi maroc monplanvoyageanti atlas canyon balade randonnee guide amtoudi maroc monplanvoyage

Puis, direction le Canyon d’Igmir où vous aurez des paysages splendides de l’oued asséché. Sinuant entre les montagnes sèches et rocailleuses des gorges, la route passe d’abord par des villages pittoresques. Vous traverserez des oasis bordées de massifs, dont les couleurs varient de l’ocre au rose, entrecoupés de strates aux tons grisonnants.

anti atlas palmeraie canyon Igmir roche nature maroc monplanvoyageanti atlas palmeraie village montagne route maroc monplanvoyage

Enfin, vous atteindrez Tafraoute, ville au cœur des montagnes de l’anti-atlas entourée de champs d’arganiers, d’amandiers et d’oliviers. Vous visiterez une maison traditionnelle et apprendrez tout sur l’artisanat marocain et comment vivait la population autrefois.

anti atlas argan culture tafraout montagne maroc monplanvoyageanti atlas maison tradition culture tafraout maroc monplanvoyage

Vous continuerez vers la région d’Anezi réputée pour son artisanat et les activités outdoor tels que randonnées, canyoning et VTT.
Vous découvrirez une biodiversité locale ainsi que la réserve de biosphère de l’Arganeraie et les pratiques et utilisation de cette richesse par la population locale (principalement les femmes). Vous visiterez des villages et sites naturels remarquables.

anti atlas anezi culture montagne village maroc monplanvoyageanti atlas anezi village montagne maroc monplanvoyage

Vous vous baladerez dans la célèbre oasis de Tiout avec sa palmeraie florissante avant d’arriver à Taroudant, la Petite Marrakech avec en toile de fond les montagnes de l’Anti-Atlas.

anti atlas tiout oasis palmeraie taroudant maroc monplanvoyageanti atlas taroudant ville muraille maroc monplanvoyage

Vous logerez dans un très beau Riad où vous pourrez bénéficier de soins pour vous détendre.

anti atlas riad hotel taroudant maroc monplanvoyageanti atlas taroudant riad hotel decoration maroc monplanvoyage

Ensuite direction la vallée du paradis et balades entre gueltas et villages berbères où vous ferez une pause thé chez l’habitant. Vous aurez de très beaux contrastes de couleurs entre les ocres de la vallée, le bleu des gueltas et le vert des palmeraies. On s'y retrouve souvent en famille ou entre amis pour manger au bord du fleuve le week-end.
Vous profiterez de ce lieu de quiétude avant votre retour à l’aéroport à Agadir.

anti atlas vallee paradis fleuve nature maroc monlanvoyageanti atlas vallee paradis food cuisine maroc monplanvoyage

Ce séjour se fera avec un guide chauffeur francophone en demi-pension pour que vous puissiez découvrir toute la gastronomie marocaine très variée et excellente.

 

Mozambique (pays)

 

mozambique carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Passeport valide au moins 3 mois après la date retour et un visa est nécessaire.

Pour obtenir le visa, il faut présenter :
• un formulaire de demande de visa rempli;
• un passeport valable encore au moins 6 mois, comportant au moins 2 pages vierges consécutives, et une copie de la page avec la photo ;
• 2 photos d'identité identiques et récentes, de la taille du passeport ;
• une copie du billet d'avion aller-retour ;
• une réservation d'hôtel ;
• une assurance de voyage ;
• si vous séjournez plus d'un mois au Mozambique : une preuve de solvabilité ;
• si vous entrez au Mozambique par voie terrestre : détails du voyage et modalités d'entrée;
• pour les mineurs : une copie du certificat de naissance ou du livret de famille, et une autorisation de voyage signée par les parents, indiquant si l'enfant voyage seul ou accompagné de l'un de ses parents ou des 2.

Si vous venez d'une zone à risque, carnet de vaccinations prouvant la vaccination contre la fièvre jaune.

  

CLIMAT
Il bénéficie d’un climat tropical. Ses saisons sont inversées par rapport à l’Europe puisqu'il se situe dans l'hémisphère Sud.
La saison sèche s’étend de mai à mi-octobre, les températures les plus fraîches, de 15 à 20 °C en journée, étant enregistrées fin juin, début juillet.

L’été au Mozambique correspond à la saison humide, qui dure globalement de novembre à mars. Les températures oscillent en moyenne entre 26 et 31 °C dans la journée.

 

DECALAGE HORAIRE
Pas de décalage en été à Maputo et plus 1h en hiver.

 

DEVISE
Le nouveau metical mozambicain (MZN).

Ce sont les maisons de change qui pratiquent les meilleurs taux. Le dollar s’échange lui aussi facilement dans n’importe quel bureau de change.

On peut retirer de l'argent liquide dans tous les distributeurs du pays. Maputo en compte plusieurs dizaines et les autres grandes villes en sont pourvues.

Assurez-vous d’être muni d’une carte Visa, peu d’établissements bancaires acceptent la MasterCard. En dehors de Maputo, les cartes de crédit sont pratiquement inutilisables.
Prévoir du liquide, notamment des dollars, largement acceptés.

 

LANGUE
Le PORTUGUAIS et l’ANGLAIS très parlé.

 

RELIGION
A majorité musulmane.

 

SANTE
Il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).
Le Mozambique dispose à Maputo de quelques bonnes cliniques privées. Les cas de routine peuvent être parfaitement traités en hôpital ou chez un médecin. Les pharmacies sont par ailleurs très bien fournies pour soigner les maladies les plus fréquentes.

Une vaccination préventive contre la rage est fortement conseillée, surtout pour les voyageurs souhaitant visiter les réserves naturelles.

Le Mozambique est classé en zone 3 et le risque est présent dans tout le pays, toute l'année, surtout pendant la saison des pluies. En préventif, utiliser des lotions ou crèmes répulsives (on en trouve partout à Maputo), le soir et la nuit (quand les moustiques piquent) porter des vêtements à manches longues et des pantalons, dormir si besoin avec une moustiquaire imprégnée.

Eviter de boire l’eau du robinet.

 

TRANSPORT
Les bus assurent des liaisons longues distances. La plus connue, la compagnie « historique », est Oliveira’s. Ses bus sont vieux, peu luxueux, mais les Mozambicains la préfèrent à d’autres.
Plus sûre, plus rapide, Panthera Azul offre ses services entre Maputo et Beira. Ses bus partent encore plus tôt (5h du matin), desservent Vilankulo en milieu de journée, et Beira le soir.
Au nord du pays, à partir de Quelimane, c’est la compagnie Mecula qui prend le relais. Là encore, prévoyez des départs très tôt le matin et attendez-vous à des bus bondés

Les chapas sont des minibus (dans le sud et dans les villes) ou des pick-up (dans le nord). Très pratiques à Maputo, ils ont en général 15 places, mais peuvent entasser jusqu’au double de passagers. Si leur prix est dérisoire, la conduite laisse à désirer.
Un conseil est de monter à l’avant, à côté du chauffeur. Si vous risquez d’être assourdi par la musique, vous ne serez pas dérangé à chaque arrêt par les montées et descentes de passagers.

On vous déconseille de voyager en train au Mozambique.

Attention, comme dans les pays voisins, on conduit à gauche au Mozambique. Le permis de conduire international est obligatoire, et l'assurance indispensable.
La route suivant le littoral est goudronnée et en assez bon état, mais sur le reste du réseau, c'est la piste qui prédomine. Le 4x4 est alors nécessaire. Après la pluie, les pistes deviennent presque impraticables. Dès qu'on sort des villes, il n'y a presque plus de signalisation routière.
Pour des raisons de sécurité, évitez absolument la conduite de nuit.

 

VIE PRATIQUE
Pas besoin d’adaptateur.

Au Mozambique, vous serez sûrement bien accueillis en tant qu’« étranger ». S’ils ne le font pas en premier, n’hésitez pas à les saluer dans la rue d’un « Bom Dia » le matin, « Boa tarde » l’après-midi et « Boa noite » le soir. Cette simple politesse vous aidera à nouer un premier contact.
Si le pays est moins conservateur que ses voisins et en général très tolérant, faites néanmoins attention à votre comportement dans les zones rurales. Par exemple, évitez de vous promener en mini-short dans les villages, et montrer que vous respectez les us et coutumes locales.

 

TELEPHONE
De la France vers le Mozambique : 00 + 258 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
Du Mozambique vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

On peut téléphoner au Mozambique presque partout dans les rues, où des échoppes proposent leurs services, ou bien de cabines, à cartes essentiellement.
Une autre solution consiste à emporter votre portable avec vous. Vous pourrez en effet acheter sur place une puce (pour environ 3 €), puis une carte (selon le système Mobicarte) pour téléphoner. Les deux opérateurs de téléphonie mobile, Mcell et Vodacom, proposent le service. Globalement, ça ne revient pas cher et c’est très pratique.

 

CUISINE
Grâce au mélange d’influences africaines, indiennes et portugaises, la cuisine mozambicaine se révèle particulièrement savoureuse et diversifiée.

Le pays est réputé pour ses fruits de mer, notamment pour ses crevettes (camaroes) servies fendues en deux, grillées et relevées au piment (piri-piri), ses calamars (lulas), ses langoustes (lagostas) ou son poisson frais.

Les viandes sont également à l’honneur. Ne manquez pas le poulet à la zambézienne, mariné dans du citron avec de l’ail et du piment, arrosé d’eau de coco avant d’être grillé. Ou encore la picanha, des aiguillettes de rumsteck grillées, un plat importé du Brésil.

Grâce à l’influence indienne, les carils (currys) de crevettes ou de poulet ont aussi largement leur place dans les restaurants du pays.

Les plats sont généralement servis avec du riz, des frites ou des légumes.

Les plats vraiment traditionnels sont la xima, une purée faite à partir de farine de manioc, très compacte, qui fait un peu office de pain, et la matapa, un plat à base de feuilles écrasées, de cacahuètes et de crevettes.

En entrée, on sert souvent les samoussas et les rissois, des feuilletés et beignets de crevettes. Les noix de cajou, qui se vendent partout dans les rues, se grignotent à l’apéritif ou à n’importe quel moment de la journée.

En dessert, les pâtisseries portugaises comme les pasteis sont souvent à la carte.

Vous verrez souvent des Mozambicains devant leur échoppe, une bière à la main.
Le vin, lui, est directement importé d’Afrique du Sud ou du Portugal. Il se vend dans quasiment tous les restaurants.


Venue tout droit du Brésil, la caïpirinha fait office de cocktail national.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Sao Tomé-et-Principe

Posé sur l'Equateur, l'archipel de São Tomé & Principe est une destination aux secrets jalousement gardés et aux airs de paradis retrouvé. Un cœur volcanique, une forêt vierge, des espèces endémiques, un parc naturel, de magnifiques plages au sable blond...Les gourmands le connaissent : les cultures de cacao de São Tomé ont donné naissance au tout premier chocolat. Une destination à savourer !
Entre ecolodges et petits hôtels, profitez pleinement de sa nature et de ses richesses.
Vous commencerez par la côte Nord, Agostinho Neto, plus grande roça (plantation de cacao) de l’île, qui donne un aperçu de la vie locale, mais aussi de ce que fut la vie en autarcie lors de la colonisation et la condition des esclaves qui y vivaient, ou survivaient.

sao tome principe cacao monplanvoyage

Puis direction la savane, Guadalupe, où poussent des baobabs. Elle s’étend jusqu’à la plage de Lagoa Azul à l’extrême pointe nord. Sur ce site unique au monde, les racines des baobabs sont immergées dans une mer limpide !
Vous découvrirez un endroit de l’île, encore inhabitée où débarquèrent les explorateurs Portugais. C’est grâce à ces colons que fut introduite la culture du cacao. Le cacao valut alors à Sao Tomé, l’appellation de ‘’ l’île chocolat’’, car c’était l’une des premières productions du monde de cette matière première de l’époque.
Vous y verrez le berceau de la culture du cacao bio où vous apprendrez comment il est cultivé.

sao tome principe cacaoyer monplanvoyage

À Morro Peixe, au cœur d'un projet de protection des tortues marines, Hipolito vous accueillera à la "Casa Tatô" et vous transmettra sa passion pour les tortues Marines.
Initiée il y a plus de 10 ans par un programme ECOFAC puis continuée par l'association MARAPA, la protection des tortues marines est une préoccupation quotidienne à São Tomé. Ce projet de protection des tortues marines est établi en collaboration avec les pêcheurs locaux. Il agit sur la sensibilisation ainsi que sur les conditions environnementales liées au développement des tortues.

sao tome principe morro peixe monplanvoyage

Vous prendrez la route vers Roça São João, avec sa grande variété de production agricole au panorama exceptionnel. Vous visiterez des villages aux maisons traditionnelles en bambou et aux toits de chaume. On y trouve une roça qui abrite une exposition permanente d’oeuvres d’artistes
Santoméens.
En suite descente vers la pointe sud de l’île à travers les palmeraies par la route longeant la côte est.
Vous partirez en pirogue dans la mangrove de Malanza . Cette zone naturelle est un formidable sanctuaire écologique, site de reproduction de nombreuses espèces marines et ornithologiques.

sao tome principe mangrove monplanvoyage

Plus loin, à l’extrême sud, découvrez également Praia Jalé : une plage sauvage, sanctuaire de tortues marines.

sao tome principe plage monplanvoyage

En bateau, vous atteindrez « l’îlheu das Rolas » (île des tourterelles) aux plages sublimes qui est traversé par la ligne symbolique de l'équateur.

sao tome principe rolas monplanvoyage

Puis retour à la capitale de Sao Tome. C’est une petite ville pittoresque qui a conservé le charme des années de colonisation portugaise. Ses bâtiments anciens contrastent avec ses parcs et jardins tropicaux.
Ses monuments, son musée retraçant l’histoire de l’archipel, son marché animé et coloré et ses plages environnantes vous transporteront dans le temps.
Ce séjour vous est proposé avec chauffeur pour pouvoir admirer en toute tranquillité les paysages environnants.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Mayotte

 

mayotte carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Carte d’identité ou passeport en cours de validité.

 

CLIMAT
Il n’y a pas d’hiver, mais une saison sèche, dite « fraîche », d'avril à novembre (saison un peu plus longue que sur les autres îles comoriennes), avec des températures autour de 24-28 °C, de faibles précipitations).
Cette saison est particulièrement marquée sur la côte est, moins exposée.
Cette saison est la meilleure période pour aller à Mayotte.

La saison chaude est pluvieuse, de novembre à mai. Les températures sont plus chaudes entre 29 et 34 °C. Cette saison est marquée par des orages (surtout sur la côte Ouest, exposée à la mousson), mais aussi par des vents (surtout en janvier-février).

 

DECALAGE HORAIRE
Plus 1h en été à Mamoudzou et moins 2h en hiver.

  

DEVISE
L’euro (€).

Vous pourrez en retirer dans les distributeurs qui fleurissent désormais un peu partout sur l’île. Néanmoins, la majorité d’entre eux se trouvent à Mamoudzou ou en Petite-Terre. Ils tombent fréquemment en panne, pensez donc à retirer suffisamment à chaque fois. Les chèques et les cartes de paiement sont encore peu acceptés par les petits commerçants.

 

LANGUE
Le FRANÇAIS.

 

RELIGION
L’islam très tolérant.

 

SANTE
Pas de vaccin obligatoire mais Il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).
Aucune vaccination n'est exigée pour les voyageurs en provenance d'Europe.

Mayotte dispose d’un réseau de plusieurs dispensaires, disséminés un peu partout sur l’île, et de deux hôpitaux, l’un sur Petite-Terre, l’autre sur Grande-Terre. La plupart des soins sont gratuits. Si besoin est, ils vous seront remboursés, comme en métropole.

Le paludisme est présent dans l’île, classifiée en zone 3. Même si la quasi-totalité des habitants ne se protège pas, il est conseillé de suivre un traitement antipaludique avant et pendant tout séjour de plus d'une semaine.

 

TRANSPORT
Les transports en commun ne sont pas vraiment développés. Il n’y a pas de train.

La voiture est le transport le plus adapté pour parcourir l’île et être autonome. Pour louer une voiture, il faut avoir au moins 21 ou 23 ans et le permis national suffit. Attention aux routes en mauvais état, parfois en terre, aux chauffeurs qui doublent dans les virages, aux éboulements, aux piétons et aux zébus qui marchent le long des routes, y compris de nuit.

Le taxi-ville roule sur Petite-Terre et dans Mamoudzou. Le chauffeur prend plusieurs personnes à la fois et s’arrête à la demande.
Les taxis-brousse prennent le relais des taxis-ville en zones rurales, aux extrémités de Grande-Terre. Ce sont des bus, le plus souvent climatisés. Ils circulent en Grande-Terre, au départ de Mamoudzou. Tarif en fonction de la distance.
Le véhicule part quand son chauffeur juge qu’il est suffisamment rempli.

Pour relier Grande-Terre et Petite-Terre, deux solutions : la barge et l'amphidrome dédié aux voitures et camions.
Réservée aux piétons et aux deux-roues, la barge est désormais un moyen de transport tout à fait sécurisé.

 

VIE PRATIQUE
Pas besoin d’adaptateur.

Les Mahorais sont accueillants et lient facilement contact avec les étrangers, surtout les enfants. À « Jeje bweni ? » (« Comment vas-tu ? », adressé à une femme), répondez « N’djema mounié ! » (« Ça va ! », adressé à un homme). Cela dit, on vous abordera surtout en français.

 

TELEPHONE
De la France vers Mayotte : 00 + 269 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
Du Mayotte vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

Aujourd’hui, SFR a le monopole du réseau de téléphonie mobile (même si d’autres opérateurs se lancent désormais dans les cartes prépayées). Les communications restent très chères, que ce soit vers un fixe ou un portable mahorais.

 

CUISINE
La cuisine quotidienne est simple et peu variée. Elle s’articule autour d’une base de féculents : riz, manioc, bananes, ou fruits à pain (bouillis, frits, ou grillés). On retrouve cette cuisine chez les « mamas-brochettis », genre de snack de rue aux horaires et aux prix imbattables.

D’autres plats locaux, plus sophistiqués, rappellent les saveurs des tropiques.
Mataba : il s’agit de brèdes (feuilles comestibles au goût amer) de manioc, mijotées dans du lait de coco.
Pilao : plat à base de riz auquel on ajoute des morceaux de poulet ou de viande et des épices.
Rougail : accompagnement à base de tomates et d’épices, originaire de la Réunion.
Putu-Putu : sauce (très) pimentée servie à chaque repas pour rehausser le goût.

Sur les marchés, vous pourrez trouver du jus de baobab et du trembo, un jus extrait du palmier ou du cocotier, alcoolisé ou pas.

L’alcool n’est pas interdit, mais n’est pas vendu partout. On trouve de nombreuses bières et tous les restaurants proposent une carte des vins assez complète.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Namibie

 

namibie carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Passeport valable au moins 6 mois à partir de la date de fin de séjour en Namibie, et comportant au moins 2 pages vierges, un billet d’avion de retour ou de continuation et pour un séjour touristique de plus de 90 jours, visa.

Attention, si vous transitez par l’Afrique du Sud avec des enfants, il est désormais obligatoire de produire un acte de naissance pour chacun, traduit en anglais et certifié.

 

CLIMAT
Il y a 3 saisons :
En octobre-novembre, une saison intermédiaire, marquée par les premières pluies et des températures qui grimpent (première partie de l'été).

De décembre à mars, c’est la saison chaude et humide (été ou saison des pluies), plus marquée au Nord-Est, moins vers le Sud. Etosha et le Fish River Canyon sont alors fermés.

De mai à septembre, une saison plus fraîche et sèche (saison sèche).

Sur les hauts plateaux, il peut faire jusqu'à 40 °C en journée en été et geler en hiver.

Sur le littoral, l’influence du courant du Benguela vaut aux quelques villes et bourgades des brumes fréquentes et des températures dignes d’un mois de mars européen.

On viendra en Namibie :
• pour les animaux, en saison sèche
• pendant la saison des pluies, pour le grand point de rassemblements d'animaux, notamment d'oiseaux
• pour éviter la chaleur, en hiver (de mai à septembre)

 

DECALAGE HORAIRE
Plus 1h en été à Windhoek (de novembre à mars), moins 1h en hiver (d'avril à fin août) et pas de décalage horaire la première semaine d’avril ni en septembre-octobre.

 

DEVISE
Le dollar namibien (NAD).

Si vous transitez par l'aéroport de Johannesburg, profitez des heures d'attente pour faire votre change ou retirer des rands au distributeur : cela vous fera gagner du temps à l'arrivée à Windhoek, où les bureaux de change n'ont pas la même rapidité.
Il n'est pas nécessaire de prendre des dollars américains si vous restez en Namibie, l'euro étant très bien accepté.

Les cartes de paiement Visa et MasterCard sont bien acceptées. Attention en revanche, l’American Express est inconnue en Namibie.

Attention, cependant, sachez que les banques n’ont pas le droit de vendre de devises aux étrangers non-résidents : si vous devez aller ensuite au Zimbabwe, prévoyez une réserve de dollars américains pour les frais de visa

 

LANGUE
L’ANGLAIS et l’AFRIKAANS reste très utilisé.

 

RELIGION
Religion animiste et chrétienne.

  

SANTE
Il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).
Les infrastructures médicales sont nombreuses et les médecins bien formés.

Avoir une assurance pour les frais médicaux et d'une assurance rapatriement.

La Namibie est classée en zone 3. Le risque de paludisme concerne potentiellement tout le tiers nord du territoire, mais c'est dans l’extrême nord et le nord-est que le risque est élevé, la région ovambo et celle du Zambèze.

En revanche, dès l'arrivée des pluies, de novembre à juin, les risques sont élevés. Un traitement antipaludique est alors à prévoir (Savarine ou Malarone, éviter le Lariam).

Eviter de boire l’eau du robinet.

 

TRANSPORT
Le train circule exclusivement sur le trajet Walvis Bay – Windhoek - Keetmanshoop.
Quant aux taxis-brousse et lignes de bus régulières, peu nombreuses, ils desservent les principales villes.

Il est assez difficile de se déplacer en Namibie si l'on ne possède pas de véhicule. Le permis de conduire international est théoriquement nécessaire, sinon un permis de conduire français avec traduction officielle en anglais.

La signalisation est excellente, et les routes et pistes (gravel roads) sont incroyablement bonnes.
Seules les zones vraiment isolées sont difficiles à rejoindre, comme le Kaokoland où, là, il vaut mieux être aguerri aux secrets du 4x4.
Il est possible de visiter les principaux sites du pays sans véhicule tout-terrain, pour peu que l’on soit prudent et que l’on ne s’engage pas sur les quelques pistes inadaptées, comme celle qui mène au cœur des dunes de Sossusvlei sur 4 km.
Surveiller la météo et anticiper les montées des eaux. Avoir aussi sur soi des réserves d'eau et de nourriture, une (ou deux) roue(s) de secours, ainsi qu'un kit de premiers secours. Il est fortement déconseillé de rouler de nuit et obligatoire de garder ses feux de croisement allumés, même de jour.

Quitte à louer un 4x4, on vous conseiller de louer un gros avec tente de toit : vous pourrez ainsi passer vos nuits confortablement, à l’abri des bêtes… En général, tout est fourni : matelas, couvertures, table, chaises, bombonne(s) de gaz, caisse à outils, pelle de désensablage, etc.

 

VIE PRATIQUE
Besoin d’adaptateur.

En général, les Namibiens dînent tôt, et on ne vous servira pas après 21h30 dans la plupart des restaurants.

 

TELEPHONE
De la France vers la Namibie : 00 + 264 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
De la Namibie vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

 

CUISINE
La viande tient une place importante dans l’alimentation. Traditionnellement, les Namibiens la consomment plutôt sous forme de biltong, en lanières ou morceaux séchés et épicés.

Les Afrikaners ont apporté leurs saucisses boerewors et l’incontournable braai, le barbecue, sur lequel elles rissolent aux côtés de gros morceaux de viande de bœuf ou de gibier.

Au quotidien, la plupart des ethnies qui peuplent la Namibie privilégient le mieliepap (ou pap), une semoule collante de maïs (traditionnellement dégustée à la main), éventuellement accompagnée de viandes cuisinées en ragoût dans des potjie, des marmites noires à trois pieds, qui résistent aux nombreux repas déclinés au coin du feu.

Les légumes sont également appréciés, notamment par les tribus ovambos et himbas. Parmi eux, les potirons et les butternut squash, des courges à chair douce de couleur orange.

On trouve d'excellentes bières locales.
Les vins viennent d'Afrique du Sud et sont assez inégaux.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Sao Tome-et-Principe

sao tome et principe carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Un passeport valide 6 mois après le retour, revêtu d'un visa touristique, et un billet retour sont nécessaires. Le visa s'obtient auprès du consulat, à Marseille ou Paris, moyennant une attestation de voyage.
En cliquant sur le lien ci-dessous, vous pouvez accéder au formulaire de demande de visa :

Formulaire visa

Il est délivré dès réception du dossier (20 euros, gratuit pour les enfants de moins de 2 ans). Le visa peut aussi être obtenu à l'aéroport, à l'arrivée (environ 50 USD). La validité du visa est de 3 mois, à compter de la date de délivrance, pour une durée de séjour de 30 jours.

 

CLIMAT
Le climat est un climat tropical équatorial avec des températures variant de 25°C à 30°C et des précipitations fréquentes.

Il y a quatre saisons à São Tomé et Principe : deux sèches et deux humides.
• La principale saison sèche, appelée « Gravana » s’étend de mai à septembre ; la seconde saison sèche, appelée « Gravanito », est plus courte et s’étend de janvier à février.
• La principale saison humide, appelée « época de chuva », s’étend de mars à avril (qui sont les mois les plus chauds) et annonce des précipitations importantes suivies de périodes très lumineuses ; la seconde saison humide est observée d’octobre à décembre.

 

DECALAGE HORAIRE
Moins 2h en été et moins 1h en hiver à Sao Tome.

 

DEVISE
Le dobra (STD).

Les cartes bancaires ne sont acceptées que dans les grands hôtels et restaurants. Il n'existe pas de distributeurs de billets et les banques ne délivrent pas de liquide sur présentation d'une carte bancaire. Il est donc indispensable d'emporter une quantité suffisante d'argent liquide. Se munir de dollars est conseillé.

On peut changer ses devises auprès des banques, des bureaux de change agréés de São Tomé ou au marché noir (sans risque).

 

LANGUE
Le PORTUGUAIS et le FRANÇAIS.

 

RELIGION
A majorité catholique.

  

SANTE
Il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).
La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire.

São Tomé est une zone de forte endémie du paludisme donc prévoir un traitement antipaludéen et emportez des produits répulsifs anti-moustiques efficaces.

L'eau du robinet n'est pas potable. Boire de l'eau en bouteilles capsulées et peler systématiquement les fruits et légumes.
Il est indispensable de disposer d'une bonne assurance avec rapatriement.

 

TRANSPORT
Air São Tomé assure cinq liaisons aériennes par semaine, entre São Tomé et l'île de Príncipe. Il existe également des ferries, mais les liaisons sont très irrégulières.

Sur São Tomé, on peut circuler en auto-stop ou en taxi (collectif ou non). Les taxis étant dépourvus de compteurs, négocier le prix de la course, avant le départ. Il n'existe aucun autre moyen de transport en commun, accessible aux touristes.

Il est possible de louer une voiture, avec ou sans chauffeur, de préférence un 4 X 4. Le plus facile est de louer à l'aéroport. Il est déconseillé de louer un véhicule auprès des particuliers en raison du mauvais état de ceux-ci et de l'absence d'assurance. Le permis international est recommandé. La conduite se fait à droite.

Sur Príncipe, un minibus rouge est l'unique moyen de transport.

 

VIE PRATIQUE
Pas besoin d’adaptateur.

 

TELEPHONE
De la France vers Sao Tome-et-Principe : 00 + 239 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
De Sao Tome-et-Principe vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

 

CUISINE
Une gastronomie riche et variée basée sur le poisson et les fruits de mer. Des plats aux multiples influences : Cachupa capverdienne, feijoada brésilienne, caldeirada portugaise et kalulu, le plat santoméen par excellence.

Les principales ressources sont le cacao, café, huile de palme, noix de coco et vanille. N’hésitez donc pas à goûter l’un des meilleurs chocolats du monde.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !