Articles in Category: Amériques

Amérique description


République Dominicaine

republique dominicaine monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Pour les ressortissants français, passeport en cours de validité. Pas de visa mais une carte de tourisme (tarjeta de turismo) est demandée.

Pour les voyageurs qui transitent par un aéroport américain ils doivent se tenir informés de la législation concernant les conditions d’entrée aux Etats-Unis (voir informations pratiques Etats-Unis).

 

CLIMAT
Climat tropical humide tempéré par les alizés, avec des températures chaudes toute l’année et, des précipitations plus importantes à Saint Domingue. Il fait assez chaud en été et frais la nuit en hiver, surtout dans les montagnes. La température moyenne est de 30 °C le jour et 20 °C la nuit, la température de l'eau oscillant entre 26 et 28 °C.
Le vent est très présent durant l’été à Punta Cana.
La saison des pluies a lieu entre Mai et Novembre et entre Août et Novembre. Des ouragans peuvent atteindre l’île.

La saison propice au voyage va de décembre à fin avril.

 

DECALAGE HORAIRE
Moins 6h en été et moins 5h en hiver à Punta Cana.

 

DEVISE
Peso dominicain (RD$).

La plupart des distributeurs ont un plafond de retrait, généralement fixé à 4 000 RD$. Préférer ceux du Banco Popular, dont la limite de retrait est fixée à 10 000 RD$.

 

LANGUE
ESPAGNOL

 

RELIGION
A majorité catholique.

 

SANTE
Il y a la présence épisodique de paludisme, y compris en bord de mer et dans les sites touristiques les plus réputés. Donc un traitement antipaludique est recommandé.

Pour éviter les piqûres de moustiques : bien se couvrir les bras et les jambes à la tombée de la nuit et préférer les chambres avec moustiquaires et munissez vous d'un répulsif (Cinq sur cinq).

L'eau du robinet n'est pas potable donc prévoir des comprimés pour purifier l'eau ou consommer de l'eau minérale.

Dans les hôpitaux, les consultations sont gratuites mais il faut payer les analyses, les radios et les médicaments et il existe des cliniques privées, où l'on obtient des soins à peu près corrects, mais les prix sont souvent exorbitants. Donc, vérifiez bien vos assurances médicales avant de partir.

 

TRANSPORT
Le réseau des bus est bien développé. Il y a 3 compagnies importantes : Metro et surtout Caribe Tours, vers le Centre et le Nord du pays, ainsi que Transporte Espinal, plus petite que les autres et ne desservant que certaines grandes villes. Ces compagnies vous acheminent pour quelques centaines de pesos dominicains dans des conditions de sécurité et de confort très bonnes. Les billets s'achètent le jour même.

Pour les taxis, à l'exception des compagnies connues, toujours négocier avant de démarrer et bien préciser que le prix est pour l'ensemble des passagers car ils n’ont pas de compteur.

À partir de trois ou quatre personnes, la voiture est un moyen de transport avantageux et il vaut mieux réserver depuis la France. Le prix du carburant est le même qu'en France. Avant de signer un contrat, bien vérifier l’état de la voiture (ne pas oublier de vérifier la roue de secours) et faire indiquer sur le contrat toutes les éraflures. Bien vérifier également les « suppléments » éventuels : transfert à l'aéroport, taxe ITBIS, frais de retour à un autre lieu que celui de la prise en charge (drop off), assurances complémentaires diverses.

Pour un circuit, il vaut mieux louer un 4x4 car à part les axes principaux, les routes secondaires sont en très mauvais état et se terminent presque toujours en piste.

Par contre, il y a peu de trafic en dehors des grandes villes et le port de la ceinture est obligatoire. Restez attentif car les dépassements se font par la droite et la gauche et prudence lorsque vous traversez un carrefour, même si vous croyez avoir la priorité. La voie de droite est aussi à surveiller car on y rencontre des piétons, camions arrêtés...

Attention aux ralentisseurs car ils sont peu signalés comme le reste (peu de signalisation) et utilisez le klaxon dans les croisements et intersections pour montrer que vous souhaitez passer (habitude dominicaine).

Les routes étant peu éclairées et les obstacles nombreux, il vaut mieux éviter de rouler la nuit.

Les grands axes sont en bon état : Santo Domingo-Santiago, Santo Domingo-Samaná-Las Terrenas et la voie express en direction de la capitale vers La Romana mais en dehors les routes sont en très mauvais état.

 

VIE PRATIQUE
Les prises de courant sont différentes donc il vaut mieux se munir d'un adaptateur.

A part dans les hôtels standard moyen et de luxe où de gros générateurs prennent le relais, les coupures de courant sont fréquentes. En revanche, dans les campagnes, certains villages n’ont de courant que 12 ou 14h par jour.

N’emportez avec vous qu’une photocopie de votre passeport (cela suffit lors d’un contrôle), laissez l’original à l’hôtel.

Ne soyez pas étonnés de voir des gens armés, militaires, policiers, gardiens de banques, voire particuliers dans la rue. C’est dans la culture du pays.

Les Dominicains sont très courtois et la gente féminine est très respectée. Ne pas s'offusquer si le tutoiement s'impose d'emblée, le vouvoiement restant l'apanage des contacts officiels.

Les Dominicains sont calmes et fatalistes et ils apaisent les mouvements d'humeur d'un « tómalo suave » (prends-le à la légère) ou d'un « no hay problema » (il n'y a pas de problème) ponctué d'un grand sourire. Donc rien ne sert de s'énerver.

Il existe différents types de restaurants:

Frituras : c'est les plus populaire le long des routes. Ils ouvrent le matin et s'en vont quand tout est vendu. Les conditions d'hygiène sont douteuses, mais on y trouve des empanadas, sortes de beignets garnis de jambon et de légumes et c'est très bon.

Pica pollos : petites échoppes et restos de chaînes (genre fast-food) vendent du poulet frit accompagné de tostones (bananes plantain frites) et de riz.

Comedores : assis à une table, on y commande un menu du jour (servicio) qui comprend une entrée genre crudités et une viande accompagnée de riz et de haricots.

Cafeterias: dans les grandes villes. Les produits sont toujours frais et pas chers.

Paradas : routiers dominicains sur tous les grands axes très pratiques, frais, copieux et bon marché où on vous sert un bon repas local à consommer sur place.

Restaurantes : Un grand choix de restaurants, surtout dans les grandes villes. Se méfier du prix, car peu d'entre eux annoncent le menu à l'extérieur. Attention aussi aux suppléments illégaux : 10 % de service et 18 % de taxes (TVA locale).

Il y a enfin de très nombreux fast-food.

 

TELEPHONE
De la France vers la République dominicaine : 00 + 1 + numéro du correspondant
De la République dominicaine vers la France : 011 + 33 + numéro du correspondant.

L'option INTERNATIONAL est utilisée. Pensez à contacter votre opérateur pour souscrire à l'option qui est gratuite.

 

CUISINE
Les produits locaux : yucca, banane plantain, riz, café, cacao, ananas, etc., forment la base de la cuisine dominicaine (comida criolla). Le plat de base, le arroz con habichuela, se compose de riz, accompagné de haricots et de poulet.
Côté viande, on déguste de la chèvre (chivo), en ragoût ou bien grillée, sur le bord des routes (dans le nord du pays), du bœuf (res) et du porc (cerdo) qui reste cher.

Concernant les spécialités culinaires, il y a le sancocho (ragoût de sept viandes différentes avec des légumes) du dimanche. Au resto, il est rarement à la carte et il faut généralement le commander. Il y a aussi avec le chivo guisado, viande de chèvre marinée avec oignons, poivrons, ail, origan et rhum.

Sur les routes, il y a aussi des chicharones, couenne de porc marinée dans du jus d'oranges amères et cuite dans sa propre graisse.

Le plat le plus populaire dans le pays est le pica pollo, sorte de poulet frit servi avec des tostones, bananes plantain frites.

Dans la cuisine locale, on trouve aussi le mondongos, ragoût de tripes de bœuf ou de porc que l'on déguste avec un zeste de citron vert.

Évitez, en dehors des établissements touristiques, les glaces et jus de fruits, car l’eau ou la glace employées ne sont peut-être pas compatibles avec votre organisme.

Pour les boissons alcoolisées, la bière locale est très bonne, les vins restent assez chers et bien sûr le rhum et la multitude de cocktails.

Pour les boissons non alcoolisées, goûtez la Malta Morena et la Malta India, boisson agréable et nutritive.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Salvador

Le Salvador, ce plus petit pays d'Amérique centrale et le moins connu qui sort de l'ombre. Des plages et des îles sauvages, de ravissants villages coloniaux typiques et des plantations de café dans la brume.

ahuachapan village maison couleur architecture salvador monplanvoyageel zonte beach plage surf salvador monplanvoyage

Prenez la route des fleurs, visiter un site maya classé ou longer l’immense Lac Coatepeque, c’est un pays riche en histoire dont vous serez charmés par sa nature authentique et l’accueil de ses habitants.

nahuizalco village marche food salvador monplanvoyageapaneca route des fleurs nature lac salvador monplanvoyage

Autre incontournable est la pratique du surf. Profiter de ce séjour pour surfer les belles vagues du pacifique.

tunco surf plage vague sable salvador monplanvoyage

Ce séjour se déroulera en autotour avec location de voiture mais vous pouvez très bien demander un chauffeur.

Arrivée à Salvador, vous irez directement dans votre hôtel de bord de mer pour les premiers jours pour vous détendre et surfer. Vous serez face aux vagues avec un accès direct à la plage.

libertad hotel plage beach surf vague salvador monplanvoyage

Après ces quelques jours de détente, direction Ahuachapan et la route des fleurs. Vous aurez de belles vues sur la chaîne de volcans, les plantations de café verdoyantes, les haies d'arbres fruitiers et les champs de fleurs dorés.

ahuachapan village eglise architecture colonial salvador monplanvoyageahuachapan route des fleurs nature salvador monplanvoyage

Vous pourrez vivre une expérience locale entouré de plantations de café, c’est vraiment une belle visite.

juayua cafe plantation agriculture salvador monplanvoyage

Continuez vers les villages aux maisons colorées, petites placettes avec vendeurs ambulants et ses églises coloniales.

ataco village colonial architecture salvador monplanvoyagejuayua village commerce local dessin salvador monplanvoyage

Puis découverte du site archéologique de Tazumal qui se trouve á Chalchuapa. Ce site fut une importante ville maya. Vous pourrez apprécier une plateforme cérémoniale qui rappelle clairement l'influence de Teotihuacan au Mexique.
Continuez votre route pour le lac de Coatepeque, qui est un lac d'origine volcanique.
Profiter des eaux limpides du lac pour vous baigner et n’hésitez pas à faire un tour en bateau pour admirer les paysages.

tazumal site archeologie maya histoire salvador monplanvoyagecoatepeque lac volcan nature salvador monplanvoyage

Aller visiter à pied, la jolie cité coloniale de Suchitoto qui est considérée comme le joyau historique du pays : ruelles pavées, atmosphère paisible de ses petites placettes et patios. En se baladant, on découvre également de jolis points de vue sur le lac Suchitlan situé en contrebas de la ville.

suchitoto cite village colonial architecture salvador monplanvoyagesuchitlan lac vue nature salvador monplanvoyage

Profitez-en pour visiter un atelier d’anil – indigo et rendre visite à la dernière personne au Salvador qui fait artisanalement des puros (= cigares).

suchitoto cigare fabrication anil salvador monplanvoyage

Vous pourrez également vous rendre en véhicule au lac de Suchitlan, et découvrir ce lieu de reproduction de nombreux oiseaux migrateurs.
Profiter de votre dernière nuit au bord du lac dans ce cadre enchanteur avant de reprendre votre vol international.

 

Uruguay

uruguay carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Passeport en cours de validité.

 

CLIMAT
L’Uruguay connaît des étés assez chauds et des hivers tout juste frais, mais très humides

Privilégiez l’été (de décembre à février-mars) ou l’automne.
L’hiver est trop humide, sujet à de fréquents brouillards dans les terres et le printemps ne vaut guère mieux ; il n’est pas rare, alors, que se lèvent des vents puissants soufflant de la pampa.

 

DECALAGE HORAIRE
Décalage de moins 5h en été et moins 3h en hiver.

 

DEVISE
Le peso uruguayen ($u ou UYU).

Le dollar US est couramment accepté par les restos, les boutiques et même les supermarchés au taux officiel; on vous rendra la monnaie en pesos.

À Punta del Este, les commerçants acceptent même l’euro, le peso argentin et le real brésilien ! Cela étant, on trouve de nombreux bureaux de change (casas de cambio).
Le plus simple cependant est de partir avec des dollars américains et/ou de retirer du liquide dans les distributeurs (cajeros automaticos) sur place.

Les cartes Visa, MasterCard et Diners Club sont largement acceptées. C’est moins le cas d’American Express. Il est possible qu’on vous demande votre numéro de passeport.

 

LANGUE
ESPAGNOL

 

RELIGION
Majorité catholique.


SANTE
Il est conseillé d'être à jour de ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite A et B).
Il est recommandé de ne pas boire l’eau du robinet.

Évitez de vous baigner dans les lacs et rivières en raison des risques d’infections parasitaires.
Le système de santé est bon, mais vous ne trouverez pas toujours quelqu’un qui parle l’anglais - et encore moins le français.
À Montevideo, pour les étrangers l’Hospital Britanico : 2487-1020

Urgences : 911

 

TRANSPORT
Les deux principaux aéroports sont ceux de Montevideo (Carrasco), et de Punta del Este (Laguna del Sauce). De Carrasco, on rejoint aisément le centre de Montevideo et les stations balnéaires par bus, navette ou taxi.

Beaucoup de ferries en provenance d’Argentine desservent l’Uruguay.
Première destination, Colonia del Sacramento est reliée à la capitale argentine (Puerto Madero) par les ferrys.
Il existe aussi une traversée en ferry rapide Buenos Aires – Montevideo.

Le bus est le moyen de transport favori des Uruguayens dans leur pays. De bon confort, ils assurent des liaisons régulières à fréquentes vers toutes les grandes villes régionales depuis le terminal de Tres Cruces à Montevideo

L’essentiel des trains de passagers ont été supprimés.

Concernant la location de voiture, il vaut mieux réserver en avance. Il est possible de conduire jusqu’à 3 mois avec son permis national (ou international).
Les routes sont dans l’ensemble bonnes. Les plus rapides sont payantes, mais les sommes demandées restent modestes.
Il est obligatoire d’allumer ses feux 24h/24 sur les grands axes et interdit de téléphoner ou de boire du mate (ou autre chose) en conduisant. Pour votre information, les uruguayens sont plus volontiers adeptes du klaxon que du clignotant.

  

VIE PRATIQUE
Pas besoin d’adaptateur.

Les Uruguayens sont chaleureux et accueillants. Ils sont d’excellents hôtes et essaieront toujours de vous aider.
Ils ont tendance à tout repousser à demain, ce qui révèle un peu leur côté « tranquille ».

 

TELEPHONE
De la France vers l’Uruguay : 00 + 598 + indicatif de la ville + numéro local du correspondant.
De l’Uruguay vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.


Si votre téléphone est débloqué, vous pourrez acheter une carte SIM. Le pays regorge littéralement de magasins de téléphonie et de petits revendeurs. Attention, si vous avez un smartphone, déclarez-le à la douane en arrivant, sinon, ça ne marchera pas.

 

CUISINE
Bastion gaucho, l’Uruguay est un pays de pampa et d’asados (barbecues). Au menu : tout un assortiment de pièces de bœuf, grillées en parrillada (prononcez « parichada ») au feu de bois, avec bife de chorizo (contre-filet), asado de tira (plat-de-côtes), rognons, corazón (cœur), mollejas (ris de veau), morcilla dulce (boudin), tripa gorda et chinchulines (tripes).
Lors des fêtes populaires, c’est la vache ou l’agneau entier que l’on cuit au barbecue, sans même les dépecer (on parle alors d’asado con cuero).

Au resto, vous pourrez préférer un lomo (filet), un churrasco (steak grillé), une milanesa a caballo (escalope panée à la milanaise, servie avec deux œufs) souvent bien dure sous la dent… Ou, pour changer, un bon petit ragoût (cazuela), longuement mijoté, de tripes, de poisson ou de porc.
On mange aussi pas mal de poulet rôti, d’agneau (au barbecue, naturellement !) et de porc. Dans l’arrière-pays, on rencontre d’autres viandes un peu moins communes : lapin, canard, sanglier (jabalí).
Les soupes se retrouvent volontiers sur la table. Des soupes, oui, mais à la viande, comme la buseca, bien relevée, à la queue de bœuf, pois et haricots !

Pour un en-cas bon marché, à acheter dans les snacks ou sur les stands mobiles dans la rue, il y a aussi les sandwichs baguette au chorizo (choripánes), les panchos (hot-dogs) et húngaros (idem mais à la saucisse très épicée), les empanadas (chaussons à la viande, jambon ou fromage), etc.

Le poisson est très peu présent, exceptée la morue servie dans sa sauce tomate-oignons.

Côté desserts, les pâtisseries-salon de thé déclinent presque tout l’assortiment des spécialités espagnoles. Au resto, le choix se résume souvent au riz au lait, aux flans, salades de fruits.
On vous offrira peut-être avec votre café un alfajor. Les Sud-Américains raffolent de ces petits biscuits fourrés au dulce de leche

La boisson incontournable est le maté.
Au déjeuner et au dîner, on s’offre volontiers une bière ou un verre de vin. Principalement regroupés au sud du pays, les vignobles nationaux, produisent désormais des rouges (et quelques blancs) de bonne tenue. En été, le vin (blanc ou rosé de préférence) sert à préparer le clericó (une sorte de sangria)
Le café accompagne tous les repas et il est servi sous toutes es formes.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Rio de Janeiro

Pendant 9 jours, vous allez découvrir la féérie de Rio avec les danses tarditionnelles, ses plages et sa culture. Vous y découvrirez aussi une île et une nature exceptionnelle pour vous détendre au soleil pendant l'hiver européen.

Tout d'abord , vous serez accueillis et transférés dans un hôtel 4* situé dans la fameuse baie de Copacabana face à la mer.

copacabana plage baie rio mer bresil agence monplanvoyagehotel hebergement baie copacabana bresil agence monplanvoyage

Pour cette première journée, vous partirer direction le Pain de Sucre. Cette montagne de granite volcanique culmine à 395 m et offre une vue imprenable sur la ville de Rio de Janeiro, mais aussi sur la baie et les plages. Vous y accèderez en téléphérique pour admirer ce point de vue unique.

Puis, vous goûterez à un déjeuner à base poisson dans un restaurant local.

pain de sucre granit telepherique rio bresil agence monplanvoyagerestaurant poisson local food rio bresil agence monplanvoyage

Le lendemain, vous irez sur un autre lieu incontournable de Rio, le Corcovado, le Christ Rédempteur, oeuvre d'un sculpteur français qui surplombe la baie de Rio.

Vous terminerez cette visite dans une Churrascaria locale pour déguster d'excellentes brochettes de viande grillées.

corcovado christ statur rio bresil agence monplanvoyagechurrascaria viande food local restaurant rio bresil agence monplanvoyage

Le soir du Nouvel an est une soirée libre. Donc aller diner dans un des restaurants de Copacabana et admirer les spectacles musicaux sur la plage qui commencent à la tombée de la nuit vers 20h00. Sur son énorme étendue de sable, plusieurs grandes scènes sont montées qui fait passer des virtuoses de la samba et musique brésiliennes. Pour cette soirée unique, habillez-vous en tenue traditionnelle blanche pour rendre hommage au culte afro-brésiliens de la déesse des mers. Il paraît aussi que cela porte bonheur pour l'année qui suit !

Enfin admirer le magnifique feux d'artifices qui a lieu dans la baie.

feux artifice copacabana baie rio bresil agence monplanvoyage

Le lendemain repos et détente sur la plage seront la bienvenue.

copacabana plage rio bresil agence monplanvoyage

Puis en 4x4, vous partirez dans la forêt de Tijuca pour découvrir la nature aux alentours de Rio. Il s'agit de la plus grande fôret urbaine au monde. Dans ce parc naturel, vous y découvrirez une végétation luxuriante.

foret tijuca 4 4 voiture nature rio bresil agence monplanvoyageforet tijuca nature panorama vue rio bresil agence monplanvoyage

Le lendemain, vous quitterez Rio direction une île paradisiaque, Ilha Grande où le le bleu de l'Atlantique se même au vert d'une végétation abondante.

ilha grande ile plage mer bresil rio agence monplanvoyage

Vous séjournerez pendant 4 nuits en Pousada, maison d'hôte locale pour votre pause balnéaire relaxante.

pousada hebergement ile ilha grande rio bresil agence monplanvoyage

Direction Lagoa Azul en bateau pour découvrir 2 magnifiques plages de l'île.

Les autres jours vous pourrez vous détendre et vous balader autour de la Pousada ou en supplément partir en bateau et visiter d'autres plages.

plage ilha grande ile mer rio bresil agence monplanvoyageilha grande ile plage palmier mer rio bresil agence monplanvoyage

Le dernier jour sera consacré au transfert vers l'aéroport de Rio en fonction de votre heure de vol à prévoir en fin de journée.

Ce séjour inclus l'accueil à l'aéroport de Rio de Janeiro et les transferts. Vous serez logés en hôtel 4* et en Pousada en petit-déjeuner.

Les visites au au Pain de sucre et au Corcovado sont inclus ainsi que les 2 déjeuners dans les restaurants locaux à Rio et pendant la visite de la forêt de Tijuca en4x4.

Le transfert Rio - Ilha Grande sans guide en voiture et bateau et le retour jusqu'à l'aéroport de Rio sont également compris.

 

 

Sainte-Lucie

sainte lucie carte monplanvoyage

 

FORMALITES ADMINISTRATIVES
Pour les Français, pour tout séjour de moins de 15 jours, la carte d'identité en cours de validité suffit. Au-delà, un passeport est obligatoire.

 

CLIMAT
De type tropical, le climat est tempéré par les alizés tout au long de l'année.
La saison sèche s'étend de janvier à mai, et la saison des pluies de juin à décembre. La température moyenne annuelle est de 27 °C. La saison la plus chaude s'étend généralement de juin à août, où il peut faire facilement 35°C.

Quant là a saison cyclonique, elle s'étend de début juin à fin novembre.

 

DECALAGE HORAIRE
Décalage de moins 6h l’été et moins 5h l’hiver.

 

DEVISE
Le dollar des Caraïbes orientales (EC$)
Le dollar américain est accepté partout, ainsi que les cartes internationales de paiement.

 

LANGUE
ANGLAIS et entre locaux, LE CRÉOLE

 

RELIGION
Majorité catholique.

 

SANTE
Elle est soumise aux mêmes normes et réglementations sanitaires que la métropole. En conséquence, n'oubliez pas d'apporter votre carte Vitale au cas où vous devriez être hospitalisé sur place, voire la carte européenne s'assurance maladie pour les autres ressortissants de l'Union européenne.

Il est recommandé d’être à jour de ses vaccinations « universelles » : diphtérie, tétanos, polio, hépatite B, et pour les séjours un peu longs, hépatite A.

L’eau du robinet est potable.

 

TRANSPORT
La location de voiture est la meilleure solution si vous êtes en nombre suffisant et si vous disposez de peu de temps.
La conduite est à gauche et le levier de vitesse est adapté en fonction.
Les automobilistes sont très imprudents et ce n'est pas l'état des routes qui améliore la sécurité. Les nids-de-poule sont nombreux, et il est même conseillé de louer un 4x4. Il est fortement conseillé d’éviter de rouler la nuit.
L'assurance tous risques est recommandée.
Vous devez vous procurer un permis de conduire saint-lucien, valable 3 mois. Il s'obtient dans les agences de location de voitures, les bureaux de l'immigration, les aéroports et les postes de police, sur présentation du permis de conduire national. Il coûte 54 EC$ ou 20 US$.
Les détenteurs d'un permis de conduire international peuvent le faire valider gratuitement dans un bureau de l'immigration dans les aéroports. Il est également impératif d'avoir plus de 25 ans et 2 ans de permis pour louer une voiture.

Les taxis sont nombreux, faciles à trouver (se renseigner auprès des hôtels) mais chers. Les chauffeurs ne sont pas toujours aimables, sauf ceux qui travaillent avec les hôtels. Bien vérifier qu’il s’agit d’un taxi officiel (plaque d’immatriculation rouge commençant par TX et macaron rouge sur le pare-brise).
Mieux vaut négocier le prix de la course avant de partir, d'autant plus que certains ne disposent pas de compteurs.

Les bus sont nombreux et pratiques (surtout dans le Nord), et facilement reconnaissables. Ils sillonnent toutes les routes. La route qu'ils desservent est inscrite en jaune sur leur pare-brise. Ils s'arrêtent à la demande et leur prix est dérisoire

L'Express des îles relie Sainte-Lucie, la Martinique, la Guadeloupe, les Saintes, Marie-Galante et la Dominique mais les billets restent chers.

 

VIE PRATIQUE
Prévoir un adaptateur pour les prises de courant

A l'hôtel, il faut en général ajouter environ 18 % de taxe au prix indiqué. Mais de plus en plus d'établissements les intèregnt aux prix affichés. Le coût des taxis inclut le service (qui est également compris dans la note des grands restaurants). En revanche, dans les petits établissements culinaires, il faut ajouter entre 10 et 15 % de pourboire par rapport au montant de l'addition.

 

TELEPHONE
De la France vers Sainte-Lucie : 00 + 1758 + numéro du correspondant.
De Sainte-Lucie vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant.

Des télécartes (5, 10, 20 et 50 EC$) sont disponibles dans les aéroports, dans les bureaux Cable and Wireless, au St. Lucia Board Tourist Board, à la marina de Rodney Bay et au Castries Waterfront. Elles ont l'avantage d'être valables dans toutes les îles des Antilles.

 

CUISINE
On trouve des burgers, des frites et des pizzas dues à l’influence américaine.
On trouve aussi sur l'île des restaurants indiens, italiens et français.

Parmi les traditions culinaires créoles et caribéennes de Sainte-Lucie, on trouve les steaks de thon ou autres poissons frais à la sauce créole relevée d'épices, les crabes farcis, gâteaux de crabe ou de poulet, les colombos ou encore les bananes plantains frites. La noix de coco, le curry et le gingembre sont aussi largement utilisés. Mangues, ananas et papayes complètent très souvent cet exotisme.

Pour le dessert, plusieurs plantations de cacao sont implantées sur l'île. La fève de cacao locale apparaît donc sur les cartes des menus.

La bière et le rhum sont les deux boissons principales consommées sur l’île.

 

Inspirez-vous avec notre compte Instagram !

Super Bowl LVI Saison 2021

Le Super Bowl LVI (56ème édition) est la finale incontournable de football américain de la saison 2021. Elle s’est jouée la semaine dernière à Inglewood dans l’Etat de Californie.

superbowl saison 2021 football americain sport etats unis monplanvoyage

Le match était en présence des RAMS de Los Angeles et des Bengals de Cincinnati. 

superbowl los angeles equipe rams football etats unis monplanvoyagesuperbowl bengals equipe football etats unis sport monplanvoyage

Cette finale est énormément suivie par les familles américaines mais aussi par tous les passionnés de football américain dans le monde entier.

Il s’agit d’un véritable show et particulièrement celui de la mi-temps, Halftime show.  Cette année avait une consonance particulière car c’était la première fois que des artistes de la scène hip-hop étaient en tête d’affiche de la mi-temps du Super Bowl. 

superbowl halftime show hip hop dr dre musique californie etats unis monplanvoyagesuperbowl halftime show snoop dogg hip hop californie musique etats unis monplanvoyage

En effet, le football américain est le sport le plus populaire aux Etats-unis et les enjeux financiers sont considérables (droits TV, publicité pour l'université, etc). La league professionnelle dénommée NFL organise chaque année un championnat très suivi aux États-Unis ponctué par un événement majeur : le Super Bowl.

Sur le terrain, l’inégale occupation des postes rappelle une histoire marquée par le racisme. Il aura fallu attendre les années 1960 pour que les athlètes afro-américains soient acceptés en NFL.

Les postes tactiques et perçus comme plus prestigieux, quarterback en tête, étaient ainsi réservés aux Blancs, vus comme plus intelligents et astucieux. Les postes requérant des qualités de rapidité de course, comme le cornerback ou le wide receiver, étaient plutôt réservés aux Noirs.

superbowl match football sport etats unis monplanvoyage

Cette tendance évolue avec les HBCU (High Black College University) qui conservent une réputation d’excellence et permet aux footballeurs afro-américains d’obtenir une bourse d’études pour accéder au monde professionnel.

La NFL avait donc beaucoup de choses à se faire pardonner vis-à-vis de la communauté noire de part ses actions ségrégationnistes.

Donc le Halftime Show avec Eminem, Snoop Dogg, Mary J. Blige, Kendrick Lamar et 50 Cent, sous la coupe de Dr Dre a été un moment d’histoire magique !

Eminem, a même réussi à faire une déclaration en se mettant à genoux, à la manière de Colin Kaepernick, pour protester contre la violence policière envers la communauté noire. 

superbowl halftime show musique eminem dr dre hip hop californie etats unis monplanvoyage

La team Monplanvoyage y était et nous avons vécu le match en live avec Food & Drinks !

superbowl equipe monplanvoyage football americain

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

NOUS CONTACTER
75, rue de Richelieu
75002 Paris
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Du Lundi au Vendredi 
de 09:00 à 19:00

HISCOX

APST

Atout France